ActualitésSociété

NÎMES Les trophées Innov’Actions sont décernés à…

Le jury du trophée Innov'Actions au CHU de Nîmes (Photo CHU Nîmes).

Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Nîmes et le Bic Innov’up ont lancé en juillet 2020 un concours ouvert à tous les membres du personnel du CHU. La sélection des lauréats vient d’avoir lieu. Découvrez les résultats de cette deuxième édition riche en initiatives.

Le trophée Innov’Actions a pour objectif d'encourager une dynamique d'innovation dans le domaine médical et paramédical au sein du CHU de Nîmes et de récompenser les personnels et équipes qui sont force de proposition et agissent pour faciliter le quotidien de chacun (personnels du CHU, patients, familles et aidants…) via des projets susceptibles d’améliorer l’offre de soins et les services de l'établissement.

L’organisation de ce trophée participe de l’ouverture du CHU de Nîmes sur le tissu économique du territoire et les acteurs de l’innovation : il s’inscrit dans le cadre du partenariat conclu en 2019 avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et avec le Bic Innov’up, dont l’un des objectifs est de susciter et accompagner conjointement les projets innovants.

Le concours était aussi un moyen de mettre en avant quatre thématiques auxquelles le CHU de Nîmes est particulièrement sensible. D'une part grâce à l'innovation médicale et paramédicale (nouveau dispositif médical, …), d'autre part avec le numérique à l'appui de la santé, e-santé, hôpital connecté. Le trophée salue également l'accessibilité au CHU, le parcours et le bien-être des usagers, et désire un CHU vert, écologique, durable.

Amandine Luquiens remporte le premier prix (Photo Archives Anthony Maurin).

Suite à la diffusion de l’ouverture de cette nouvelle édition, et malgré la situation sanitaire, une douzaine de dossiers de candidature a été reçue. L’ensemble de ces dossiers a été examiné par un jury de présélection composé de médecins du CHU de Nîmes impliqués dans l’innovation, mais aussi d’acteurs régionaux de l’innovation tels que la SATT AxLR ou encore le cabinet de propriété intellectuelle Regimbeau permettant ainsi de renforcer les liens avec ces partenaires.

Le jury de présélection s’est réuni en octobre 2020 et a distingué sept projets de l’ensemble des candidatures, ayant un potentiel innovant et de développement. En ce début d’année 2021, le jury final a procédé à la sélection de trois lauréats, qui se sont vus respectivement attribuer des financements  à hauteur de 10 000, 6 000 et 3 000 euros.

Les lauréats

Les membres du jury ont délibéré et ont désigné trois lauréats dont les projets ont su se démarquer par leur fort potentiel.

3e prix : Projet Serious Game " Big Foot " porté par le docteur Sophie Schuldiner et Aurélie Michel (IDE), service maladies métaboliques et endocriniennes (MME) : création et diffusion d’un outil de formation numérique innovant et ludique (serious game) sur le thème du pied diabétique.

2e prix : Projet Trachadom porté par le docteur Sylvain Garnier, service réanimation : développement et diffusion d’une formation à domicile, recourant aux modalités d’enseignement par simulation, aux techniques de prise en charge des patients dépendants trachéotomisés et ventilés, gastro-stomisés, à destination des soignants et des proches aidants.

1er prix : Projet Aware porté par le docteur Amandine Luquiens, service addictologie : développement et validation dispositif médical pour mieux moduler le traitement des complications du sevrage de l’alcool.

Pour Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes, " les innovations, qu'elles soient technologiques ou organisationnelles, ont permis de grandes avancées en médecine tant dans le domaine préventif, que diagnostique ou thérapeutique. Nous sommes heureux d’encourager ces dynamiques et d’avoir pu organiser ce trophée, et encore plus durant cette crise sanitaire. "

" La participation du BIC Innov’up, outil d’innovation de la CCI Gard, à ce concours s’inscrit dans le cadre du partenariat avec le CHU de Nîmes. Nous sommes très fiers d’avoir participé à ce concours qui permet de faire émerger des projets porteurs de sens et de valeurs, dans le domaine de la santé où il y a tant à faire ", a quant à elle déclaré Anne-Emmanuelle Rousseau, présidente du Bic Innov’Up.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité