ActualitésCulture

SAINT-AMBROIX « J’adopte un artiste en Cèze » promeut la culture locale

Alain Legrand, gérant de la Maison de la presse à Saint-Ambroix est l'un des commerçants partenaires de l'événement "J'adopte un artiste en Cèze". Ce dernier expose une oeuvre de Jacky Brignier dont il vend aussi des exemplaires du livre D'ombre en ombre, Bessèges revisité. (Photo Corentin Migoule)
Alain Legrand, gérant de la Maison de la presse à Saint-Ambroix, est l'un des commerçants partenaires de l'événement "J'adopte un artiste en Cèze". Ce dernier expose une œuvre de Jacky Brignier dont il vend aussi des exemplaires du livre "D'ombre en ombre, Bessèges revisité". (Photo Corentin Migoule)

Créée à la fin de l'année 2020, l'association Artistes en Cèze fait la part belle aux artistes locaux à l'heure où ces derniers voient leur activité réfrénée par la pandémie. Ce mardi, et  jusqu'au 3 avril prochain, vient de débuter l'opération "J'adopte un artiste en Cèze". 

C'est une initiative d'une jeune association créée le 1er décembre dernier, mais qui compte déjà 112 membres dont Olivier Martin, président de la communauté de communes de Cèze Cévennes, et Jean Pierre de Faria, maire de Saint-Ambroix. L'opération "J'adopte un artiste en Cèze", qui consiste pour les commerçants locaux à exposer dans leur boutique des œuvres d'artistes du coin, vient de débuter ce mardi et se poursuivra pendant quatre semaines jusqu'au 3 avril prochain.

Déjà 56 artistes et 40 commerçants

56 artistes de toutes disciplines (peintres, dessinateurs, photographes, musiciens...) ont déjà adhéré à cette association née d'une rencontre entre quatre amoureux de l'art dans toute sa splendeur, et d'un constat, celui d'une région "très riche d’artistes de grande valeur dans tous les domaines" mais qui se retrouvent "souvent isolés et éprouvent des difficultés à faire connaître leurs activités".

Par ailleurs, "les commerçants ont répondu massivement à l'appel puisque 40 d'entre eux ont accepté d'exposer une œuvre", apprécie Hubert Saint-Jean, le président. Et d'ajouter : "Dans cette période où le monde de la culture est durement touché, c'est une belle opportunité pour les artistes de montrer leurs œuvres et de se faire connaître."

Un marché des artistes suivi d'un festival ?

Cette entrée en matière en douceur, compatible avec les mesures sanitaires en vigueur, doit donner naissance à d'autres événements d'envergure. L'association envisage, à compter du mois d'avril, d'organiser le "marché des artistes en Cèze" en invitant ces derniers à exposer leurs œuvres et à les vendre en plein air.

"Nous avons déjà exposé cette idée à la mairie de Saint-Ambroix. Elle se montre favorable et ne fera pas payer de patente aux artistes pendant toute l’année 2021", s'enthousiasme le bureau de l'association, qui entend pérenniser ce rendez-vous chaque premier samedi du mois, alors que le lieu définitif reste à déterminer. Aussi, le premier festival des artistes en Cèze, "sur plusieurs jours", est espéré pour la fin du mois de juillet mais son organisation dépend de la réussite des deux premières manifestations.

Corentin Migoule

Adhésion annuelle à l'association fixée à 10 euros. Contacts : artistesenceze@gmail.com et page Facebook Artistes en Cèze. 

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité