A la uneBagnols-UzèsInsolite

FAIT DU SOIR Passer la nuit dans une caravane des années 70, ce sera bientôt possible à Verfeuil

Véronique Noreux, et son mari, ont tenu pendant 10 ans le camping vintage à Goudargues. Ils préparent maintenant un concept similaire à Verfeuil. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Véronique Noreux, et son mari, ont tenu pendant 10 ans le camping vintage à Goudargues. Ils préparent maintenant un concept similaire à Verfeuil. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Tous les habitants de Verfeuil connaissent l’affaire de la biscuiterie. Ce projet, vieux de 30 ans, n’a jamais vu le jour et a fini devant les tribunaux. Depuis, le bâtiment qui devait l’accueillir est resté vide. Seuls des tags témoignent de passages furtifs. Mais cette image désenchantée doit très bientôt laisser place à un site plein de cachet.

Les ouvriers s’affairent pour redonner à la façade son éclat d’antan. Les travaux ont pris plus d’un an de retard à cause du covid-19. Les propriétaires ont hâte de voir leur nouvelle affaire prête pour accueillir les visiteurs. Les propriétaires, justement, il s’agit de Marc Pachot et de sa femme, Véronique Noreux.

Le bâtiment de 500 m² accueillera l'exposition d'objets du quotidien des années 60-70. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Si leurs noms vous disent quelque chose, c’est parce que pendant 10 années, ils ont tenu le camping municipal La Gambionne de Goudargues. Un camping qu’il avait arrangé à la sauce vintage, avec des voitures et des caravanes typiques des années 60-70. Ils faisaient aussi régulièrement des expositions thématiques sur les objets de ces décennies là allant du mobilier en formica aux solex pour la marmaille en passant par le flipper scopitone des "Tontons flingueurs".

Le camping devient la « véritable coqueluche du coin » et même au-delà. Les caméras et journaux nationaux se pressent à Goudargues pour découvrir ce voyage dans le temps : Le Point, VSD, France 2, M6… L’établissement de 33 places est perpétuellement plein. Le carton est total.

Coup d'arrêt pour le camping de Goudargues après 10 ans d'activité

Mais le couple a arrêté définitivement le camping à Goudargues il y a trois ans. D’abord, parce qu’en août 2018, la crue exceptionnelle de la Cèze les avait bien refroidis, puis Marc Pachot a eu un grave problème cardiaque le forçant à se mettre au repos quelques temps. Et la crise sanitaire a parachevé le tout.

En grands passionnés du rétro, le couple s’est retrouvé avec son immense collection de véhicules, de caravanes et d’objets, calfeutrée dans un hangar. Loin du regard de leurs hôtes. « On s’est dit que c’était trop dommage d’arrêter. En 10 ans, on avait réussi à fédérer une clientèle fidèle de passionnés d’automobile vintage », explique Véronique Noreux.

Alors quand le couple est tombé sur ce bâtiment de la biscuiterie à Verfeuil, il a été séduit et a imaginé y réinstaller quelques gîtes vintage. « On a la vue sur les vignes, les lavandes, les chevaux, les oliviers… Tout ce qui représente la Provence. Le tout à 10 minutes des concluses de Lussan et à 10 minutes des cascades du Sautadet », situe Véronique Noreux.

Des nuits en caravanes vintage, une exposition d'objets d'époque et bientôt un rallye en véhicules de collection

Depuis un an et demi, avec son mari, ils travaillent dur pour réadapter le concept du camping de Goudargues à Verfeuil. Si le contexte sanitaire le veut bien et s’il n’y a pas de retard sur le chantier, les six premiers gîtes pourraient être ouverts dès début juillet.

Les gîtes sont en fait des équipages (voitures vintage + caravane d’époque) alliant charme des années 70 et confort moderne. Ils peuvent accueillir chacun entre deux et huit personnes. Dans le bâtiment de 500 m², sera installée l’exposition rétro gratuite avec les objets amassés par le couple, au fil des brocantes. L’occasion pour les plus grands de renouer avec des souvenirs d’enfance, et pour les plus jeunes de découvrir des années « de gaieté et d’innovation dans le design ». Un espace petite restauration est aussi prévu avec de bons produits du terroir. Et pour se détendre, un couloir de nage de 25 m va être creusé le long du bâtiment.

La fièvre acheteuse a pris beaucoup de place dans la vie du couple, qui détient d’ailleurs l’une des plus grandes collections de livres sur l’automobile en France. Mais leur activité principale réside dans l’organisation de courses automobiles… vintages évidemment. Marc Pachot dirige la coupe de France des circuits et a aussi créé la Twin’s cup en circuit : une compétition confrontant seulement des Twingo première génération. Une année au camping, ils avaient organisé le rallye "Gard et vous", qui avaient attiré une quarantaine d’équipages venus de toute la France. Ils espèrent bien renouveler l’expérience en 2022 au départ de Verfeuil.

Et d’autres surprises devraient agrémenter les nuitées des visiteurs. Maintenant, il reste à trouver un petit nom à ce nouveau lieu atypique du Gard rhodanien.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité