ActualitésNîmesSanté

NÎMES Un job dating pour palier le manque d’infirmiers dans les cliniques ELSAN

C'est à la clinique de Valdegour que s'est déroulée la première journée du job dating (photo Norman Jardin)
Des personnels soignants conseillés les postulants (photo Norman Jardin)

Face à la pénurie nationale d'infirmiers, les cliniques ELSAN du Gard se mobilisent et organisent depuis ce matin et jusqu’à vendredi, leur premier job dating, à destination des infirmiers (étudiants ou pas) à la recherche d’un emploi.

Le manque de personnel soignant s’est accentué avec la crise sanitaire. La situation est aujourd’hui critique et le recrutement de soignants s’inscrit au cœur de la problématique quotidienne des établissements pour maintenir la qualité et la sécurité des soins. « L’objectif est de toucher le plus public possible et aussi de présenter nos institutions. Sur le site de Valdegour nous recherchons quatre aide-soignantes et une infirmière. Nous proposons des contrats en CDI mais nous de fermons pas la porte au CDD si les candidats le souhaitent », explique Christophe Creton, le directeur de la clinique Valdegour.

Christophe Creton, directeur de la clinique Valdegour (photo Norman Jardin)

Un job dating pour aller à la rencontre des professionnels

La polyclinique Kenval, la polyclinique Grand Sud, la nouvelle Clinique Bonnefon et le Nouvel hôpital privé des Franciscaines ouvrent leurs portes aux jeunes diplômés et professionnels pour les rencontrer, leur présenter les équipes et leur donner envie de postuler. Une visite d’une partie des services de soins et des plateaux techniques de bloc opératoire, obstétrical et de rééducation fonctionnelle sera proposée, dans le strict respect des consignes sanitaires.

« Nous sommes en pénurie d’infirmiers et c’est très compliqué de trouver de nouveaux éléments. À cause de la covid, beaucoup d’infirmiers ont quitté la profession. Mais c’est un métier hyper enrichissant, l’ambiance est très bonne et nous travaillons trois jours par semaine. Cela nous permet d’avoir pas mal de repos et toutes les six semaines, nous avons huit jours de repos », souligne Laëtitia Fra, infirmière au centre cancérologie (service hospitalisation).

Laëtitia Fra conseille les candidats (photo Norman Jardin)

Ce mercredi matin, le job dating avait lieu sur le site de la clinique de Valdegour. Jeudi il se déroulera à la clinique Bonnefon (9h à 12h). Enfin vendredi les candidats seront accueillis à la polyclinique Grand Sud le matin (9h à 13h) et au Nouvel hôpital privé Les Franciscaines l'après-midi (14h à 17h). Ce sont au total 25 postes infirmiers qui sont à pourvoir dans les services de médecine, de chirurgie, d’obstétrique et de rééducation fonctionnelle, ainsi qu’au bloc opératoire, de jour ou de nuit.

 Salaires et congés

Les professionnels de ces établissements bénéficient des mesures du Ségur de la santé soit une revalorisation de 206€ brut/mois pour un salarié temps plein. En complément, différentes primes spécifiques sont attribuées aux infirmiers selon les situations (prime de nuit, de remplacement…). Primes d’intéressement et de participation viennent compléter la rémunération annuelle. Les soignants bénéficient d’avantages salariaux liés à l’ancienneté et le restaurant d’entreprise. Aucune rotation jour/ nuit n’est imposée. Selon les services, les journées de travail peuvent être de 7h, 9h, 10h ou de 12h. Une période de doublon est systématiquement proposée avant.

Les contacts pour chaque établissements : Polyclinique Kenval (polyclinique Kennedy, clinique Valdegour et Institut de cancérologie du Gard)  : France.prevot@elsan.care. Polyclinique grand Sud : aurelie.accabat@elsan.care. Nouvel hôpital privé les Franciscaines : emilie.message@elsan.care. Nouvelle clinique Bonnefon : laura.garcon@elsan.care.

.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité