Faits DiversGardJustice

GARD Un retraité sous contrôle judiciaire après avoir poignardé son fils la nuit d’Halloween

Photo d'illustration Anthony Maurin

Un homme a été placé sous contrôle judiciaire la semaine dernière après son passage devant la juge des libertés et de la détention. Il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel de Nîmes en avril prochain pour « violence avec usage d’une arme et en état d’ivresse ».

L’ancien militaire, âgé de 71 ans et inconnu jusqu’à présent de la justice, n’a pas supporté que son fils âgé d’une quarantaine d’années réclame de l’argent de façon persistante. Le quadragénaire, connu pour des problèmes d’alcoolémie et de stupéfiants, sans activité professionnelle et vivant chez ses parents, leur a réclamé de l’argent le 30 octobre dernier. Sa mère, handicapée et en fauteuil roulant, lui a remis 20 euros.

Mais le fiston est revenu à la charge lors de la nuit d’Halloween, auprès de son père cette fois. Une bagarre a éclaté et, pour se défendre, le père a pris un couteau dans la cuisine de l’appartement familial situé dans une commune proche de Nîmes. Il a frappé son fils… Ce dernier, grièvement blessé par le coup de couteau, a été évacué aux urgences du CHU de Nîmes. Il a été opéré et reste hospitalisé près d’une semaine après le drame.

L’auteur de l’agression a, lui, été placé en garde à vue et interrogé par les gendarmes, avant d’être libéré la semaine dernière et placé sous contrôle judiciaire, comme l’a plaidé son avocat maître Frédéric Mansat-Jaffré.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité