A la uneAlès-CévennesFaits DiversGard

ALÈS Police et justice veulent « emmerder » les trafiquants : 7 arrestations cette semaine et d’importantes saisies

Photo illustration B.DLC/ Objectif Gard

Pour la ville d’Alès, il s’agit d’une saisie historique : 3,8 kilogrammes d’héroïne et 2,3 kilos de produits de coupe, détaille le substitut du procureur, Cyrille Abbé, qui supervise pour le parquet ce dossier initié il y a un an. 

Lundi dernier, au petit matin, 80 policiers nationaux, municipaux, aidés de l’unité d’élite du RAID ont procédé à une vague d’interpellations et de perquisitions plus particulièrement dans le quartier populaire de Rochebelle, lieu d’un trafic incessant autour d’un drive à ciel ouvert. Sept personnes ont été appréhendées avec les trois principaux protagonistes, âgés de 30 ans à 50 ans, et quatre membres de leurs entourages.

Les rôles secondaires seront jugés devant le tribunal correctionnel dans quelques mois pour « non justification de ressources », tandis que le trio de tête est convoqué en comparution immédiate ce jeudi pour être jugé immédiatement pour « trafic de stupéfiants et d’armes ». À Alès, le procureur de la République, François Schneider, revendique cette rapidité dans le réponse judiciaire : « Il faut taper fort, saisir et taper dans la foulée. On veut gêner les trafiquants, c’est un message qui est envoyé. Cela participe à la stratégie de harcèlement, les trafiquants ne seront jamais tranquilles », affirme le procureur qui souhaite redonner un peu de tranquillité aux habitants des secteurs gangrénés par le trafic.

Une cellule « familiale et amicale »

François Schneider reprend : « Les habitants se plaignent du climat d’insécurité et des actes d’intimidation, nous devons avoir une réponse ferme. Il faut débarrasser les habitants de ces trafiquants et de ces clients pour la tranquillité du quartier », insiste le patron du parquet d’Alès. Les trois responsables de « cette cellule familiale et amicale« , dont certains sont en récidive, risquent jusqu’à 20 ans de prison.

Une activité délictuelle de revente des stupéfiants qui se déroulait de 10h à 22 h, selon le responsable de la police municipale, Marian Mirabello. Des consommateurs venaient à pied ou en voiture et achetaient leurs produits en donnant immédiatement l’argent de la future livraison. Un autre trafiquant partait chercher le produit dans des locaux à proximité et le remettait aux consommateurs. Des va-et-vient insupportables pour les habitants du secteur. Des tirs d’intimidation ont même été entendus à plusieurs reprises il y a quelques mois.

Deux autres hommes soupçonnés d’appartenir à ce réseau sont déjà incarcérés depuis plusieurs mois, un avait été arrêté après un contrôle, l’autre avait foncé et blessé un policier il y a quelques mois dans le même quartier de Rochebelle.

Les principaux mis en cause « dont le train de vie ne correspondait pas à leurs revenus« , affirme le commissaire Florent Ravel, ont été interrogés depuis lundi matin sur leurs participations aux trafics. Des voitures ont été saisies de façon conservatoire, notamment une Porsche Cayenne et Alfa Roméo récente. Des hommes qui vont être très rapidement renseignés sur leurs avenirs judiciaires avec la comparution immédiate qui se profile ce jeudi après-midi.

Dans cette affaire, une procédure incidente a été ouverte concernant le délaissement de plusieurs enfants, qui étaient « selon le rapport du docteur Benslima de l’unité de médecine légale » dans un état déplorable. « Ils ont été placés », indique sans vouloir en dire plus pour l’instant le chef du parquet d’Alès.

B.DLC

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité