ActualitésNîmes

GARD Quand les enfants et la gastronomie s’associent

les CM2 de l’école Victor Hugo à Saint-Gilles ont été invités au SKAB après avoir gagné le concours culinaire « Graines de chefs. » ( Photo : Magda Soltani )

 

Les CM2 de l’école Victor-Hugo de Saint-Gilles ont été invités au Skab après avoir gagné le concours culinaire « Graines de chefs ». ( Photo : Magda Soltani )

Le jeudi 9 juin, les enfants de la classe de CM2 de l’école Victor-Hugo à Saint-Gilles ont été invités au restaurant étoilé Skab à Nîmes après avoir gagné le concours culinaire « Graines de chefs ». 

C’est bien connu, la gastronomie française est plus qu’une cuisine, c’est un art de vivre, et cette fois-ci, ce sont les jeunes enfants de l’école Victor-Hugo de Saint-Gilles qui l’ont mise à l’honneur. À l’issue d’un concours de création culinaire organisé par le service patrimoine de Saint-Gilles, ces élèves ont mis la main à la pâte.

À la suite d’un cycle de quatre séances de découverte sur la thématique de la gastronomie avec plusieurs ateliers immersifs, plusieurs classes étaient en compétition sur le thème « la tarte créative de printemps ». Les élèves devaient dans un premier temps dessiner leur plat pour garantir leur place parmi les trois sélectionnés pour l’étape suivante. Ensuite, armés de casseroles, de fouets et surtout de leur créativité, ces jeunes enfants ont confectionné leur tartine en seulement deux heures. Et puis, le jury a dégusté et évidemment jugé.

Un repas gastronomique en guise de récompense

La tartine, composée de compote de tomates fraîches et séchées ainsi que d’une mousse de pélardon a eu le suffrage des papilles. Ce qui leur a valu une invitation au sein du restaurant gastronomique Skab à Nîmes de Damien Sanchez, chef étoilé. Dans un patio agréable à l’allure printanière, les enfants ont pu jouir de leur victoire avec la présence des professeurs et de quelques parents d’élèves. Après un apéritif raffiné, les jeunes Saint-gillois ont pu découvrir six plats, entièrement composés de produits du terroir gardois, mettant en à l’honneur les produits locaux après une période de pandémie difficile. « L’origine du projet, c’était de valoriser les produits de chez nous et les restaurateurs après la pandémie », commente Manon Monteils, médiatrice culturelle au service patrimoine de la ville de Saint-Gilles.

« Ravie d’avoir pu apprendre la bonne cuisine et les bonnes manières »

Après l’enchaînement des plats encadré par un service de qualité, les enfants ont dégusté, mais ont également pu accéder à la cuisine où ils ont pu découvrir les coulisses d’un métier qui demande créativité, patience et surtout rapidité. « On a découvert un métier où le travail en équipe est important, et surtout où le stress est présent », confie la professeure de cette classe de CM2. Les parents d’élève, eux aussi comblés, ont touché du doigt un univers qui leur était complètement inconnu, comme pour la maman de Jade, accompagnatrice, qui est « ravie d’avoir pu apprendre la bonne cuisine et les bonnes manières ».

« Je pourrais peut-être devenir chef plus tard »

Même s’ils sont pour la plupart âgés d’une dizaine d’années, les enfants ont pu découvrir de nouvelles passions et ont eu l’occasion de se projeter dans le futur. Ryan, 11 ans, a maintenant rajouté chef cuisinier à sa liste de potentiels métiers pour plus tard : « C’était amusant. Je pourrais peut-être devenir chef plus tard, j’ai toute la vie devant moi pour y réfléchir ». En espérant que ces jeunes gens aient pu témoigner de la qualité de cette gastronomie française qui fait la fierté de tous.

Magda Soltani

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité