ActualitésEconomieGardPolitique

OCCITANIE Trains régionaux liO : une nouvelle tarification incitative pour les plus de 60 ans

Christophe Fanichet, PDG de SNCF voyageurs, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Jean-Luc Gibelin, vice-président à la Région délégué aux mobilités et aux transports, lors de la conférence de presse préalable au voyage en train. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Carole Delga était en gare d’Avignon-centre ce lundi 11 juillet pour présenter la nouvelle ligne TER rive droite du Rhône qui va jusqu’à Pont-Saint-Esprit. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, était dans la cité des papes pour tester en avant-première la ligne TER rive droite du Rhône qui rouvrira le 29 août prochain. Elle a également présenté la nouvelle tarification « + = – » qui s’adresse aux habitants de plus de 60 ans. 

« C’est une première en Europe que nous mettons en oeuvre« , annonce en préambule Carole Delga, qui a mis le ferroviaire au coeur de sa politique des mobilités. La présidente souhaite que l’Occitanie devienne la première région à énergie positive. Cela passe par « réduire notre consommation d’énergie et produire plus d’énergie renouvelable. Les secteurs les plus énergivores sont le bâtiment et le transport. Il faut savoir que le ferroviaire est le mode de transport le moins polluant et le plus sûr », poursuit-t-elle.

Alors rouvrir des lignes de TER, c’est bien. Encore faut-il arriver à convaincre les habitants de laisser leur voiture et d’opter pour le train. En Occitanie, le challenge est bien relevé. À la fin juin 2022, la région enregistrait une hausse de 8 % de la fréquentation des trains liO par rapport à fin juin 2019. Il s’agit de la seule région française à avoir retrouver une fréquentation supérieure à l’avant-covid.

Après « + = 0 » pour les jeunes, la région Occitanie lance « + = – » pour les plus de 60 ans

C’est en grande partie la politique tarifaire incitative menée depuis plusieurs années par la présidente de Région qui explique ce plébiscite du train en Occitanie. « On veut du train partout et surtout qu’il soit accessible à tous. Le président-directeur général SNCF, Jean-Pierre Farandou, reconnaît que nos trains sont les moins chers de France« , avance Carole Delga. On peut citer l’abonnement pour les trajets domicile-travail quotidiens qui ne coûte pas plus d’un euro, les trains à 1 € lancés il y a deux ans pour soutenir l’activité touristique, l’application « + = 0 » pour les 18-26 ans qui peuvent voyager gratuitement à partir du 11e trajet mensuel… Six mois après son lancement, 36 000 jeunes sont déjà inscrits sur cette application.

Ce lundi, un nouveau dispositif a été lancé, complétant l’offre en place. Il s’agit la nouvelle tarification « + = – » pour les plus de soixante ans. « Beaucoup de retraités nous indiquaient que le pouvoir de vivre était en train de s’éroder mais qu’il y avait en même temps, une envie de pouvoir prendre le train. Contrairement aux salariés qui ont des horaires imposés, ils sont beaucoup plus libres et sont donc intéressés par une tarification incitative« , retrace la présidente de Région.

« Avec vous, Madame la Présidente, on a toujours une innovation d’avance »

Pour en bénéficier, il suffit d’avoir au moins 60 ans et d’habiter en Occitanie. Il faut télécharger l’application pour smartphone Fairtiq. À chaque montée et descente du train, les utilisateurs auront juste à activer et désactiver l’application. Ils seront ensuite prélevés en fonction de la longueur du trajet et des réductions en vigueur.

En effet, l’idée de « + = -« , c’est que plus les usagers voyagent à bord des trains régionaux liO, moins ils paient cher. Dès le premier trajet, une réduction de 10 % est appliquée, puis 20 % au deuxième, 50 % au cinquième… À partir du 5e trajet, la réduction est toujours de 50 %. Tous les 20 trajets, un voyage gratuit est offert aux utilisateurs. L’application propose aussi des idées de sorties quotidiennes et fait bénéficier les usagers d’offres promotionnelles. « C’est bon pour le porte-monnaie et pour la planète« , conclut Carole Delga, qui se fixe l’objectif des 100 000 voyageurs par jour sur les trains régionaux d’ici 2030.

Sa politique des transports a d’ailleurs été saluée par Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs : « C’est une Région qui croit au ferroviaire avec l’objectif de changer les habitudes de mobilité. Avec vous, Madame la Présidente, on a toujours une innovation d’avance », affirme-t-il. Un sacré atout à l’aube d’une saison qui s’annonce record et des prévisions qui miroitent +10 % de fréquentation des trains.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité