• Home »
  • A la une »
  • PRIX MÉDITERRANÉE DES LYCÉENS 2012 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON : VOICI LES 5 ROMANS EN COMPÉTITION !

PRIX MÉDITERRANÉE DES LYCÉENS 2012 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON : VOICI LES 5 ROMANS EN COMPÉTITION !

 

Chaque année depuis 2007, les élèves des classes de seconde des lycées publics et privés du Languedoc-Roussillon décernent le Prix Méditerranée des Lycéens (PML) à un auteur.

La Région accompagne cette manifestation qui contribue à stimuler l’éducation artistique des jeunes. L’engagement financier de la Région s’élève à 46 000€.

L’objectif du Prix Méditerranée des Lycéens est de :

- promouvoir la lecture en milieu scolaire tout en permettant aux élèves des classes de seconde, de découvrir une littérature contemporaine et de rencontrer certains auteurs,
- développer, chez les élèves, le sens critique et l’aptitude à se forger une opinion personnelle,
- sensibiliser les élèves à l’univers du livre.

Le nombre d'établissement intéressé par cette initiative augmente d'année en année, preuve de l'intérêt porté à la lecture par les jeunes lycéens. En 2011, 47 lycées (1560 lycéens inscrits / 1103 lycéens votants) de l’ensemble de la région étaient associés à l’opération. Ils seront 50 lycées et 1532 lycéens inscrits pour cette nouvelle édition 2011-2012.

Le Prix Méditerranée des Lycéens est organisé en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) situé à Perpignan, le Rectorat et le Centre Régional de Documentation pédagogique du Languedoc-Roussillon. Depuis 2010, Languedoc Roussillon livre et lecture est également coorganisateur du projet.

Le comité de lecture est composé de : deux membres de l’administration régionale, deux membres du Centre Méditerranéen de Littérature, un membre du Rectorat, un membre du CRDP/CDDP, un membre de Languedoc-Roussillon livre et lecture, et deux grands lecteurs. Chaque membre dispose d’une voix et participe, après lecture des ouvrages pré-sélectionnés, à une réunion de sélection des cinq romans retenus. Ce comité veille aussi à proposer des ouvrages variés par les thèmes abordés et les styles d’écriture. Ces ouvrages sont choisis parmi les premiers ou deuxièmes romans écrits dans l’année précédant le Prix par des auteurs francophones. Et parmi les cinq ouvrages retenus, un au moins doit être publié par un éditeur en région.

Dès la rentrée scolaire, les lycées sont invités à s’inscrire pour participer au PML. Des librairies indépendantes (une par département) ayant répondu à un appel à candidature lancé dès la fin des inscriptions sont chargées de commander et livrer les lots de livres, financés par la Région, dans les divers établissements. En avril, le lauréat est connu et au mois de mai une rencontre des lycéens de la région est organisée. Un prix de 3 000 € est accordé à l’auteur-lauréat.

Cette année, dans le cadre d’un partenariat avec la Caisse d’Epargne, les cinq auteurs viendront au mois de mars prochain, chacun dans un département de la région, pour rencontrer les lycéens.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les 5 romans en compétition pour le Prix 2012 :

Cette nouvelle édition du Prix Méditerranée des Lycéens met en compétition cinq ouvrages qui ont été choisis parmi les romans francophones parus dans le courant de l’année 2010-2011.

- Le pianiste afghan de Chabname ZARIÂB (édition de l’Aube)

« Kaboul gémit sous les détonations. Moi je gémis devant l’écran de notre télévision. J’ai six ans et je supplie Gédéon, le caneton. […] Kaboul gémit sous les explosions. Maman nous cloue, ma sœur et moi, devant la télévision en haussant le son. »
Mêlant imperceptiblement réalité et fiction, Chabname Zariâb nous raconte son enfance de Kaboul à la France, terre d’accueil pour la petite fille accompagnée de sa mère et de sa sœur aînée. Mais Milad sera le plus fort : la petite fille devenue grande rentre à Kaboul pour y chercher son « amoureux ». Qu’est donc devenu le valeureux chevalier aux doigts de pianiste qui s’est jeté sur elle pour la protéger de la bombe ?

L’auteur : Chabname Zariâb, née à Kaboul en 1982, vit aujourd’hui à Paris, et partage son temps entre cinéma et littérature. Le Pianiste afghan est son premier « Autoroman ».

 

- Reine de nuit de Stéphane CORVISIER (édition Grasset)

Professeur de littérature à la Sorbonne, Reine se sent inutile face à des étudiants peu enclins à goûter les beautés de la poésie. Contre toute attente, quand Stacey lui recommande la lecture d’un roman au titre aussi ridicule que Si seulement l’amour, Reine décide de se le procurer coûte que coûte. Et si ce livre lui permettait de comprendre pourquoi tout va de travers dans sa vie ? Délaissant ses copies, l’éminente spécialiste de la poésie française se lance donc à la recherche d’un médiocre roman sentimental. Entraînée dans une suite de mésaventures rocambolesques, Reine va découvrir que le monde ne se réduit pas à la Sorbonne et aux colloques littéraires.

L’auteur : Né à Paris en 1973, Stéphane Corvisier a fait des études de lettres et de théâtre. Il est aujourd’hui professeur et travaille occasionnellement pour le cinéma.

 

- Ma petite Française de Bernard THOMASSON (édition Le Seuil)

Le héros de ce roman, c’est Berlin. Cette ville a été un bien majeur de l’Histoire au XXème siècle et elle est aujourd’hui très convoitée et appréciée. Hélène, le personnage principal – « la petite Française » – est une jeune
femme qui a séjourné à Berlin dans les années 70. Devenue professeur d’université aux États-Unis, elle est invitée en 2009 dans la capitale allemande pour fêter les vingt ans de la chute du Mur. Elle rencontre David, un journaliste envoyé pour couvrir l’événement. Tous deux remontent alors sur les traces de leur passé berlinois : elle, durant son séjour d'adolescente, y a vécu un terrible drame, lui, est à la recherche de sa famille juive victime
du nazisme. Leurs destins finiront par se confondre de manière inattendue et émouvante.

L’auteur : Homme de radio et journaliste reconnu, Bernard Thomasson est rédacteur en chef adjoint à France info, où il éclaire quotidiennement l'actualité avec de nombreux invités et reportages. Auteur d'un essai sur le journalisme, Ma petite Française est son premier roman.

 

- Nos cheveux blanchiront avec nos yeux de Thomas VINAU (Alma éditeur)

« Quand on aime, il faut partir » écrivait Blaise Cendrars. Le voyage initiatique du narrateur le ramènera à l’essentiel. Les thèmes universels de l’amour et de la liberté sont ici abordés avec délicatesse, talent et émotion.
Un jeune homme, Walther, quitte la femme qu’il aime et qui attend la naissance de leur enfant pour aller vagabonder du nord au sud, des lumières estompées des Flandres jusqu’à l’Espagne éclatante et solaire. Son voyage le ramènera finalement et librement à l’essentiel, vers celle qui a su le laisser partir et l’attendre. Ensemble, ils vivront le bonheur d’accueillir le nouveau né.

L’auteur : Thomas Vinau est né en 1978 à Toulouse. Il habite au pied du Luberon. Il est entre autre supporter des poussières, militant du minuscule, anomaliste, brautiganiste et etc-iste... Premier roman de ce jeune auteur qui jusqu’à présent a publié exclusivement des textes de poésie.

 

- Myrihandes de Guilhem MERIC (édition Au Diable Vauvert)

Les peuples nomades de la terre se sont regroupés sur les trois pics de la montagne de Pan-Kaïa, un ancien cratère. Ils vivent dans des cités reliées entre elles par deux viaducs à la circulation limitée, protégées des terribles
Khalibans par une ceinture impénétrable de nuages. Sisam et Helya sont amis. Mais un destin malheureux va les séparer. Ce ne sera qu’une fois adulte qu’ils pourront se retrouver et découvrir ensemble le secret des
Âmes-Sœurs : le secret des myrihandes. Myrihandes est une légende épique sur les Âmes-Soeurs, premier volet d’une trilogie. Un roman d’aventure fantastique qui vous met la tête dans les nuages. Une épopée dans un univers à la croisée des chemins de l'Iliade, de l'Odyssée et de Dark Crystal.

L’auteur : Né en avril 1971 à Sète, Guilhem Méric est un artiste polyvalent. En 2004, il crée Harmonia Productions. En septembre 2006, il achève l'écriture du projet qu’il porte depuis plusieurs années : la saga romanesque
Myrihandes, la légende des Âmes-Sœurs.

 

Les différents ouvrages ont été distribués au cours du mois de décembre 2011 aux lycéens via cinq librairies situées dans chaque département du Languedoc-Roussillon :

- Pour l’Aude : Librairie Mots et compagnie (Carcassonne)

- Pour le Gard : Librairie Le Parefeuille (Uzès)

- Pour l’Hérault : Librairie Le Haut-quartier (Pézenas)

- Pour la Lozère : Librairie Cayzac (Marvejols)

- Pour les Pyrénées-Orientales : Librairie Torcatis (Perpignan)

Partager