Actualité générale.Actualités

AFFAIRE MERAH Un an après : Des cérémonies célébrées en hommage aux victimes

Le caporal Abel Chennouf, originaire de Manduel, avait été tué le 15 mars 2012 par Mohamed Merah. Photo DR/

Jeudi 15 mars 2012. La ville de Montauban (Tarn-et-Garonne) était le théâtre d'une tragédie. Trois militaires du 17ème régiment de génie parachutiste Mohamed Legouad, le Gardois Abel Chennouf et Loïc Liber avaient été les cibles de celui que l'on surnommait alors "le tueur au scooter" identifié bien plus tard comme étant Mohamed Merah. Les deux premiers n'avaient pas survécu à la fusillade, le troisième avait gravement été blessé, il est d'ailleurs toujours hospitalisé en région parisienne.

Ce mystérieux homme casqué avait sévi quelques jours plus tôt, le dimanche 11 mars à Toulouse exécutant d'une balle dans la tête Imad Ibn Ziaten, 30 ans, chef d’équipage au 1er Régiment du train parachutiste. Et puis, quelques jours après la tuerie de Montauban, le lundi 19 mars, "le tueur au scooter" apparaît de nouveau, devant une école juive de Toulouse cette fois. Gabriel Sandler, 4 ans, Arieh Sandler, 5 ans, Jonathan Sandler, 30 ans, Myriam Monsonego 8 ans seront tués sur le coup.

Mohamed Merah 23 ans, l’homme qui se vantait d’avoir mis “la France à genoux” après avoir revendiqué les tueries de Toulouse et de Montauban, est mort quelques jours après, soit le jeudi 22 mars en fin de matinée. Retranché dans un appartement dans le quartier de la Côte Pavée à Toulouse, il a été tué lors d'une opération (qui a provoqué la polémique) du RAID.

En hommage aux victimes, des cérémonies seront organisées ces lundi 11 (à 10h30 au complexe sportif de l'Hers à Toulouse), vendredi 15 (à la caserne Doumerc à Montauban) et dimanche 17 mars (une marche blanche de la place Saint-Etienne à la place du Capitole à Toulouse).

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité