RCNG Nîmes

RUGBY Victoire sur le fil du RCN

Cet après-midi au Stade Kaufmann (TA)
Cet après-midi au Stade Kaufmann (TA)

Ils en avaient les nîmois des bonnes raisons de gagner ce match face Villefranche de Lauragais cet après-midi.

Tout d’abord, il restait une infime chance aux nîmois d’accrocher le wagon des phases finales pour l’accession en Fédérale 1. Ensuite, il s’agissait du dernier match du pilier Laurent Blanchet qui, à 38 ans, raccroche les crampons. Enfin, le club célébrait ce dimanche son cinquantenaire.

Une première période dominée de la tête et des épaules

Autant d’excellentes raisons qui ont poussé les joueurs du RCN à se surpasser devant un stade Kaufmann bien garni. Les vert et rouge ont débuté le match pied au plancher, avec un premier essai inscrit par Mathieu Grimal après une petite minute de jeu, essai transformé par Edouard Méré. Le blessure de Maxime Rose après trois minutes de jeu n’empêchera pas les nîmois de doubler la mise peu avant le quart d’heure de jeu par Olivier Faceriès, un essai là aussi transformé par Edouard Méré.

Les nîmois mettent alors une grosse pression sur les villefranchois, et Edouard Méré, très précis cet après-midi, inscrira une pénalité à la 20e minute portant le score à 17-0 en faveur des locaux.

Les haut-garonnais, le bec dans l’eau, rateront deux pénalités dans les 10 minutes qui suivront, dont une à 22 mètres presque face aux poteaux, avant qu’Edouard Méré, encore lui, ne marque une nouvelle pénalité. Nous jouons la 33e minute, et les gardois mènent tranquillement par 20 points à 0.

Les villefranchois vont se reprendre en inscrivant un essai transformé à la 38e minute, réduisant l’écart à 20-7 à la mi-temps.

Quelle fin de match !

Les visiteurs reviennent en seconde période dans de bien meilleurs dispositions, mettant d’emblée les nîmois en difficulté. Laurent Blanchet sera remplacé sous les applaudissements nourris du public après 5 minutes de jeu. La partie s’équilibre, jusqu’à une bagarre générale qui laissera les nîmois à 14 après l’expulsion de Cyril Corbière à la 18e minute de jeu.

La sanction est quasi immédiate : Villefranche de Lauragais inscrit un deuxième essai transformé côté droit et revient dans le rétroviseur des nîmois à 20-14. Suivent deux pénalités, une inscrite par Méré pour les nîmois et par Ricardo pour les villefranchois, puis une deuxième bagarre devant le banc nîmois.

Dans ce match engagé, parfois tendu, les nîmois se dirigent vers une victoire méritée quand coup de théâtre, les visiteurs inscrivent un essai transformé à la 40e minute et passent pour la première fois devant les locaux au score (24-23). On se dit alors que le sort est cruel avec le RCN, en passe de perdre son premier match à domicile depuis deux ans.

Mais les nîmois ne lâchent rien, et Mathieu Grimal inscrit l’essai victorieux alors que le tableau affiche la 45e minute de jeu, faisant exploser de joie le public du stade Kaufmann. Méré transformera ce dernier essai, clôturant le score et s’assurant une belle stat de 100% de réussite au pied cet après-midi.

Les nîmois l’emportent donc sur le fil sur le score de 30 à 24, et offrent une sortie digne de ce nom à Laurent Blanchet. Une belle victoire cependant insuffisante pour espérer accrocher les phases finales, puisque les joueurs du RCN devaient marquer le point de bonus offensif pour pouvoir espérer.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité