Faits DiversFaits divers.

NÎMES L’immeuble de la rue Vincent Faïta s’effondre : quatre interpellations !

saisie des cartouches de cigarettes
saisie des cartouches de cigarettes

Ce mercredi 20 août, vous l'avez probablement suivi sur Objectif Gard, un immeuble d'un étage comportant huit appartements s'est effondré rue Vincent Faïta. Mais ce que l'on sait moins, c'est que d'autres événements sont survenus en marge de ce drame. Le premier concerne un habitant de l'immeuble en question qui a refusé son évacuation en prétextant qu'il ne risquait rien. En état d'ébriété, il s'est rebellé avant d'être conduit à l'hôtel de police. Il sera convoqué devant un juge.

Plus tard dans la journée, vers 23h, les images des caméras de vidéo surveillance dirigées vers l'immeuble ont montré un individu en train de sortir deux valises et de les confier à deux autres personnes qui les ont transportées de l'autre côté de la rue, au numéro 18. Etrange manège à cette heure avancée de la soirée. La police municipale est donc allée vérifier et a trouvé deux valises avec un sac remplis de cartouches de cigarettes. Les trois individus identifiés sur les images vidéos ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils sont âgés de 19, 21 et 38 ans. Au final, 108 cartouches de cigarettes et 28 paquets de cigarettes d'importation des pays de l'Est et du Maghreb ont été saisis. L'enquête a été confiée aux enquêteurs de l'unité de protection sociale de la sûreté départementale de Nîmes. Les trois mis en cause ont été laissés libre avec une convocation au tribunal.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité