Culture

NÎMES Le réalisateur fétiche des Beatles, Richard Lester, invité d’honneur des Ecrans Britanniques

Bernard Raynaud, Isabelle Cases et Francis Rousselet présente au Cheval Blanc la 18 ème édition des Ecrans Britanniques. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Bernard Raynaud, Isabelle Cases et Francis Rousselet présente au Cheval Blanc la 18 ème édition des Ecrans Britanniques. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le festival Écrans Britanniques revient à Nîmes pour sa 18ème édition du 27 février au 8 mars 2015. Comme invité d'honneur, le réalisateur Richard Lester, célèbre notamment pour ses deux films mettant en scène les Beatles dans les 60's.

"Filming the sixties", ou comment Richard Lester a-t-il filmé cette Grande Bretagne des années 60, tel est le thème que le festival Écrans Britanniques propose pour rendre hommage au personnage. À l'époque, le réalisateur choisi par les Beatles pour tourner Hard Day's Night en 1964 et Help en 1965, était une figure du swinging London, ce Londres fringant qui a vu la culture pop se hisser au sommet. Dans les années 80, deux films de super-héros complètent son œuvre éclectique, à savoir superman 2 et 3. Mais la carrière de Lester s'arrête trop vite en 1988 quand il décide d'y mettre un terme suite au décès du comédien Roy Kinnear, tombé à cheval en plein tournage.

Autre hommage du festival, celui rendu à Gurinder Chadha (Joue la comme Beckham - 2002, Coup de foudre à Bollywood - 2004) réalisatrice anglo-indienne qui traite essentiellement du rapport de la communauté indienne avec la société britannique. Un film court sera présenté lors de l'ouverture au Carré d'Art le 27 février avec une interview de Gurinder Chadha réalisée par l'équipe du festival.

Affiche officielle du festival Écran Britannique 2015.
Affiche officielle du festival Écran Britannique 2015.

La 18ème édition du festival Écran Britannique aura également pour thématique la première guerre mondiale, vue par le prisme britannique avec des films aux tonalités différentes comme Oh, What a lovely war ! de Richard Attenbobough. Une rétrospective de ce cinéaste viendra clore cette série d'hommage. Décédé en août dernier à l'âge de 90 ans, celui qui avait reçu un oscar du meilleur réalisateur pour Ghandi en 1983 et interprété John Hammond dans le Jurassic Park de Steven Spielberg en 1993, sera évoqué lors de plusieurs projections de ses films les plus célèbres.

Pour finir, un focus sur le cinéma d'animation devrait plaire au jeune public avec une attention portée sur Tomm Moore au travers de son studio d'animation irlandais Cartoon Saloon. Les studios Aardman reviennent à Nîmes cette année pour présenter en avant première Shaun le Mouton.

Autre projection très attendue, 20 000 Jours sur Terre, docu-fiction qui retrace une journée du chanteur Nick Cave. La projection du 6 mars à 21h au Sémaphore sera l'une des rares occasions de visionner cette création, peu présente dans les salles du sud de la France.

A noter également que l'équipe du festival Ecran Britannique a pris en charge la plupart des sous-titrages de ces films projetés en VO, afin de garantir une traduction plus fidèle du texte.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité