ActualitésPolitique

RÉGIONALES Jean-Paul Fournier : « Dominique Reynié doit prendre sa carte à l’UMP »

JP Fournier
Jean-Paul Fournier, sénateur-maire UMP de Nîmes. Coralie Mollaret / Objectif Gard

Le politologue non encarté a été désigné tête de liste de la droite pour les régionales de décembre. Ce choix, qui ne fait pas l'unanimité, doit attendre l'aval de la commission d'investiture UMP, le 7 mai. 

Dominique Reynié veut passer de l'observation à l'action. Le médiatique politologue, dont la famille est originaire de Midi-Pyrénées, a été désigné hier pour porter le fer contre la  socialiste Carole Delga aux régionales des 9 et 13 décembre. Pour la droite, le processus de désignation est inédit : ce n'est pas Paris qui a choisi le candidat mais bien un collège de 40 élus UMP-UDI de la super-région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Parmi les votants, cinq Gardois : le sénateur-maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, l'euro-député Franck Proust, le président d'agglomération UDI Yvan Lachaud, mais aussi le maire d'Alès Max Roustan et la maire-sénatrice Vivette Lopez. Dans le Gard, les élus UMP avaient majoritairement fait savoir qu'ils soutiendraient Stephan Rossignol, maire de la Grande-Motte et leader de la droite au conseil régional Languedoc-Roussillon.

Le combat du rassemblement

"Dominique Reynié n'était pas mon candidat, mais maintenant il faut faire compagne pour lui avec la même ferveur", a assuré Jean-Paul Fournier. L'édile de Nîmes précise toutefois avoir demandé à sa tête de liste de "prendre sa carte à l'UMP". Si en bon "soldat" certains se résignent, d'autres élus sont crispés de ce choix : "La gauche nous rattache contre notre volonté à Midi-Pyrénées, et là on se tire une balle dans le pied en désignant un parachuté".

L'euro-député Franck Proust, qui avait un temps été sollicité pour conduire la liste, préfère voir le verre à moitié plein : "au moins c'est un choix neutre. Dominique Reynié n'est élu dans aucune région, c'est sans doute cela qui a permis d'établir un consensus". Le 7 mai, la commission d'investiture de l'UMP est appelée à entériner officiellement le nom de Dominique Reynié. Quant à l'UMP gardoise, un comité départemental est organisé ce mercredi afin de débriefer le choix des 40 élus et envisager la composition de la liste du département. Une liste d'union avec l'UDI ? A droite, les combats pour les régionales ne manqueront pas.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Lire aussiSUPER RÉGION Dominique Reynié tête de liste UMP-UDI aux Régionales

PETITE ANNONCE Région “Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées” cherche nom sexy

RÉGIONALES Le coeur de l’UMP Jean-Paul Fournier bat pour S.Rossignol

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “RÉGIONALES Jean-Paul Fournier : « Dominique Reynié doit prendre sa carte à l’UMP »”

  1. Il n’est pas élu. C’est un parachuté, qui repartira à Paris s’il n’est pas élu. Eh ben… Pourquoi a t on la droite la plus bête du monde?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité