A la uneActualitésPolitique

CHIFFRE DU JOUR 500 élus ont démissionné depuis les municipales

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Un chiffre impressionnant : environ 500 élus locaux - des 353 hémicycles municipaux que compte le Gard - ont rendu leur tablier depuis mars 2014. Des démissions en cascade qui s'expliquent notamment par l'introduction de la parité stricte et l'abaissement du seuil de 3 500 à 1 000 habitants pour l'application du scrutin proportionnel* (lois organique et ordinaire du 17 mai 2013).

Patrick Bellet, chef du bureau des élections de la préfecture du Gard, a remarqué que "les nouveaux conseillers municipaux ne se rendent pas toujours compte du travail à fournir quand on est élu". Le nombre de démissions remises d'ailleurs par les femmes est significatif : "malheureusement, nous sommes encore dans un monde d'homme où la femme gère souvent sa vie de famille et son travail". Grace au scrutin proportionnel, l'entrée d'élus d'opposition dans les villages de 1 000 habitants a généré quelques tensions : "certains conseillers municipaux ne veulent pas entrer en conflit avec d'autres élus qui peuvent être leur boulanger ou médecin", poursuit Patrick Bellet.

Pour rappel : un conseiller municipal peut démissionner en envoyant simplement une lettre recommandée à son maire. Tandis qu'un adjoint ou un maire doit s'adresser directement au préfet qui décide in fine si la démission est valable.

*Le scrutin proportionnel permet de faire en sorte que les élus reflètent le plus équitablement possible la diversité des opinions des électeurs.

Lire aussiST-JEAN-DE-VALERISCLE Le maire donne sa démission

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “CHIFFRE DU JOUR 500 élus ont démissionné depuis les municipales”

  1. quyel est la raison de la démission de 500 élus dans le Gard?

    beaucoup d’élus ont crus aux promesse des président de ales agglo et de Nîmes or ils s’aperçoivent que les petits rois , surtout Roustan leur fait voter n’importe quoi en jouant de la menace sur les subvention promises et ils sont surchargés de circulaires et de notes qu’ils ne peuvent pas lire
    ou ils vont dans le sens de Roustan Rivenq et Martinez ou ils seront punis les média font également le jeu du roi de ales le super menteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité