ActualitésPolitique

DÉPARTEMENT Une hausse des impôts serait « inadmissible » pour le groupe FN

Nicolas Meizonnet. Photo : Coralie Mollaret.
Nicolas Meizonnet, président du groupe FN au Département. Photo : Coralie Mollaret.

Le président du conseil départemental du Gard se dit ouvert à une hausse de la fiscalité en 2016 "uniquement pour financer l'investissement". Le président du groupe d'opposition FN, Nicolas Meizonnet, réagit.

Hier à l'occasion de ses voeux à la presse, le président du PS Denis Bouad a annoncé une potentielle hausse de la fiscalité pour financer les investissements. "Si augmentation il y a (taxe foncière, NDLR), elle sera pour financer de l'investissement et pas du fonctionnement.", nous a précisés le président.

Le FN interpelle les élus UDI-Les Républicains

Une annonce qui a fait tomber de sa chaise, le président du groupe d'opposition FN, Nicolas Meizonnet : "Nous jugeons cela inadmissible. Les temps difficiles que nous traversons exigent des efforts que nous ne pouvons plus demander aux contribuables gardois". Et de rappeler leur engagement de campagne qui consistait à ne pas augmenter les impôts… Le "même engagement du groupe UDI-Les Républicains", fait remarquer le frontiste, "par conséquent, s’ils se joignent à nous pour s’opposer à cette augmentation, celle-ci sera rejetée".

Mais la gauche est malicieuse : "Moi, je peux très bien limiter l'investissement à la construction de collèges ou de routes… Mais s'il faut financer le Musée de la Romanité ou l'abattoir d'Alès, il nous faut plus d'argent", a expliqué Denis Bouad en réponse aux velléités du Bon Sens Républicain de se voir financer dans le budget 2016 "un projet par canton".

Un "chantage exercé sur les élus UDI-LR pour qu'ils trahissent leur engagement afin de satisfaire les désidératas de MM. Fournier et Roustan", estampille Nicolas Meizonnet, avant de conclure : "M. le Président Bouad serait bien inspiré de suivre scrupuleusement les recommandations issues de l’audit financier et organisationnel, de recentrer le Département sur ses compétences principales et de cesser de gouverner par idéologie en utilisant l’argent public pour subventionner des associations communautaristes ou politisées, afin de boucler le budget".

Lire aussi : INTERVIEW Denis Bouad (PS) ouvert à une hausse d’impôt “pour investir”

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

11 réactions sur “DÉPARTEMENT Une hausse des impôts serait « inadmissible » pour le groupe FN”

  1. Se retrouver à dire que la seule opposition qui existe dans le Gard c’est le FN, je vous assure que ça fait très mal… Pourtant, que voit-on depuis quelques mois ? Laurent Burgoa qui ne s’oppose pas à Bouad pour que Fournier puisse obtenir de l’argent pour le musée de la Romanité… La réalité est bien là, droite et gauche c’est pareil, ça fait mal. Et après, ils viendront pleurer parce que leur canton sera passé au FN… Continuez, vous êtes sur la bonne voie, celle qui vous enlèvera le pouvoir aux prochaines départementales.

  2. Y A QU’A FAUT QU’ON…C’est bien gentil les conseils des politiques et du front national ! A Nimes qu’on le veuille ou non, Fournier nous a enquillé son musée. Maintenant il faut le payer ! et comme nîmois ça ne me dérange pas que le conseil général participe quitte à ce que tous les gardois payent eux aussi un peu plus d’impots.

    1. Si il se lance dans un projet qui n’est pas capable de financer, qu’il se débrouille.
      Les Gradois en ont assez de payer pour tous ces élus incompétents.

  3. « recentrer le département sur ses compétences principales »… M. Meizonnet, allez dire ça aux maires de votre canton et à la fédération de course camarguaise, par exemple, parce qu’ils comptent visiblement beaucoup sur le soutien du département, même si ce n’est pas dans ses compétences principales !

  4. Burgoa servira encore la soupe à Bouad, Fournier l’exige. Échanges de bons procédés entre deux vraies fausses oppositions -> c’est passe moi la salade je t’envoie la rhubarbe…

  5. A force d’entendre le FN nous parler que le département subventionne des associations politisées et communautaristes on aimerait entendre lesquelles….
    Allez Mr Meizonnet , un petit effort, dites nous lesquelles ? Sinon ça ne fait pas sérieux….

  6. La solution proposée par M. Burgoa est que le département finance le musée de la romanité à hauteur de 5 M€, et dans ces conditions, les élus de son groupe soutiendront le budget. Dans le même temps, n’oublions pas que le département est allé quémander 4.5 M€ en décembre auprès du gouvernement parce qu’il n’arrivait pas à finir l’année.

    On serait donc obligés de pleurer à Paris pour récupérer 4.5 M€ et l’on mettrait 3 mois après 5 M€ dans le musée de la romanité…. Faudra pas retourner à Paris l’année prochaine avec la main tendue… Cela ne marchera plus….

  7. Fournier et sa clique répètent à qui veut bien les entendre qu’ils n’augmentent pas les impôts sur Nimes et Métropole…mais vont voter le budget Bouad…en augmentation. Encore un tour de passe-passe entre eux pour essayer de gruger les Gardois.

  8. Avec le transfert de compétences aux départements sans les dotations équivalentes c’était écrit que les conseils départementaux , le Gard et d’autres gérés par la droite seraient exsangues financièrement. Les gouvernements depuis des années se défaussent. Aujourd’hui toutes les collectivités sont endettées et pendant ce temps la fraude et l’évasion fiscales se montent à des dizaines de milliards d’euros.
    Quelle que soit l’équipe qui dirige le département , elle sera obligée d’augmenter les impôts. C’est l’impasse. Merci Sarkozy, merci Hollande..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité