Culture

ALÈS Shakespeare version Oton investit le Cratère

Nicolas Oton, metteur en scène de la dernière adaptation de "La Nuit des Rois". Eloïse Levesque/Objectif Gard
Nicolas Oton, metteur en scène de la dernière adaptation de "La Nuit des Rois". Eloïse Levesque/Objectif Gard

Du 18 au 30 janvier, le Cratère d'Alès accueille "La Nuit des Rois" pour 10 représentations. Dans cette nouvelle adaptation de la célèbre oeuvre de Shakespeare, le metteur en scène montpelliérain Nicolas Oton détricote la pièce pour raconter un amour refusé dans une société malade.

Objectif Gard : Comment est née l'idée de cette adaptation ?

Nicolas Oton : J'ai monté "La sortie de l'artiste de la faim" avec le Cratère l'an dernier, et j'avais envie de renouer avec la comédie, comme avec "Le Roi Nu", en 2005. Cette pièce m'est venue instinctivement, avant même que je la relise. Ça faisait longtemps que j'y pensais.

Pourquoi avoir choisi de refaire une nouvelle traduction ?

Elles se démodent en 15 ans, et c'était l'âge de la dernière. J'ai choisi une traductrice avec qui j'ai déjà travaillé sur "Henri VI", Lyne Cottegnies, spécialiste du dramaturge anglais. Le résultat n'a pas encore été publié. C'est du Shakespeare mot à mot, mais dans un langage 2015.

Ce texte a été adapté 265 fois. Que souhaitez-vous apporter à cette nouvelle version ?

Je ne veux pas parler d'un amour fleur bleue. S'ils sont amoureux, c'est parce que leur amour est refusé. C'est ce qui m'intéresse. Par ailleurs, les personnages vivent dans un lieu imaginaire, l'Illyrie, un nom qui ressemble à s'y méprendre au pays de la maladie (ill en anglais). Les habitants oscillent entre ennui et désinvolture, c'est une société malade qui ressemble à la nôtre.

Quelle mise en scène avez-vous choisi ?

Je me suis concentré sur la fable et j'ai fait le choix de la simplicité. Il y aura peu de décor.

Vous êtes devenu l'un des chouchous du Cratère, vous travaillez ensemble depuis deux ans. Que vous apporte ce soutien ?

Il nous donne la chance de créer ! Et c'est difficile aujourd'hui... Quand on a une troupe de 10-15 comédiens, c'est très lourd.

La première du spectacle aura lieu à Alès. Quelles sont vos prochaines dates ?

On doit jouer à Villeneuvette et Lunel. Le reste est encore en pourparlers.

Avez-vous une idée de votre prochaine pièce ?

Je stresse encore sur le choix des lumières pour "La Nuit des Rois", donc je n'y pense pas encore !

 

Propos recueillis par Eloïse Levesque

Pratique :

Lun. 18 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Mar. 19 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Mer. 20 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Jeu. 21 janvier 2016 - 19h | Salle d'à côté
Ven. 22 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Mar. 26 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Mer. 27 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Jeu. 28 janvier 2016 - 19h | Salle d'à côté
Ven. 29 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté
Sam. 30 janvier 2016 - 20h30 | Salle d'à côté

Tarifs : 14€ – 12€ – 10€ – 9€
Durée 2h environ
Réservations : 04-66-52-52-64

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité