A la unePolitique

NÎMES Course camarguaise, Pégoulade, arbres… Tout ce qu’il faut retenir du conseil municipal

conseil municipal
conseil municipal

Ce samedi matin, en mairie de Nîmes, se tenait le deuxième conseil municipal de l’année 2016. Au programme : le transfert de l’activité de l’Office du tourisme, les vacataires inquiets de la ville de Nîmes, la Pégoulade, la course camarguaise ou les arbres abattus...

Office de tourisme

Même en période d’accalmie comme ce fût le cas ce matin lors d’un conseil municipal plutôt apaisé et assez expéditif (la cinquantaine de délibérations a été votée en deux heures), la guerre Fournier-Lachaud est toujours présente dans les esprits. Dès la deuxième délibération portant sur l’autorisation de confier l’Office du tourisme à la Société Publique Locale (SPL) Agate, certains voyaient un nouvel épisode de cette opposition entre le maire de Nîmes et le président de l’Agglomération. La députée Françoise Dumas se demande si elle va assister « pour la énième fois » à cette guerre ? Un thème repris par le frontiste Yohann Gillet. La ville est en effet majoritaire dans cette SPL mais la loi Notre prévoit, qu’à compter du 1er janvier 2017, les compétences en matière de tourisme soient transférées aux communautés de communes ou communautés d’agglomération.

-          Allez-vous modifier la représentation des membres de la SPL Agate avec un collège des représentants au profit d’élus communautaires ?, interroge Françoise Dumas.

-           L’objet de la délibération est simplement de prendre acte. Il y aura d’autres délibérations sur le sujet, recadre Jean-Paul Fournier.

Les vacataires

A l’occasion d’une autre délibération, Sylvette Fayet et Catherine Bernié-Boissard évoquent les difficultés rencontrées par les vacataires de la ville de Nîmes (lire ici). Christophe Rolland, en charge du dossier, reconnaît « un flottement sur les contrats » mais assure que « tout est en train de rentrer dans l’ordre ». Dont acte.

La Pégoulade

Pour la féria de Pentecôte 2016, le conseil municipal a retenu 22 associations qui recevront chacune 700€ pour préparer l’événement. Alors que le sujet se veut plutôt festif, Yoann Gillet interpelle Jean-Paul Fournier :

-          Un amendement a été déposé !

-          On n’est pas à l’Assemblée Nationale ou au Sénat, rappelle le maire de Nîmes.

-          Vous êtes obligé d’en tenir compte.

-          Moi, je ne les prends pas, répond Fournier.

-          Je vais saisir le tribunal administratif, menace Gillet.

-          Faites, mais d’habitude vous perdez…, ironise le sénateur-maire.

Fin de l’échange.

La course camarguaise

En danger (lire ici), la fédération française de la course camarguaise s’est vue attribuer une subvention de 10 000€ par la ville de Nîmes soit un peu plus de 6% de sa dette qui s’élève à 160 000€.

Les travaux du TCSP et les arbres

Lors de la dernière délibération autour des travaux du TCSP, Agnès Charaix-Py a rappelé le rôle « fondamental » de l’arbre en ville et demande pourquoi une douzaine d’arbres ont été abattus depuis l’automne dernier ? Pour la majorité, Evelyne Bordes a répondu que les arbres en question étaient malades et que cela n’avait rien à voir avec les travaux. Jean-Paul Fournier, lui, a assuré que les entreprises qui ne respecteraient pas leurs engagements seront sanctionnées avant de conclure : « Quand on coupe un arbre, ce n’est pas par plaisir ».

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité