ActualitésPolitique

GARD Jean Denat (PS) : une primaire pour « rassembler » et « clarifier la politique du gouvernement »

 Jean Denat (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean Denat (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Comme ses camarades du Conseil national du Parti Socialiste, le premier fédéral gardois a voté hier pour l'organisation d'une primaire à gauche avant la Présidentielle de 2017. 

« Les socialistes ont retrouvé le chemin du débat ». Tel est le sentiment du premier fédéral et conseiller national, Jean Denat (Motion A). Hier, le Conseil national du PS a adopté à l’unanimité le principe d’organiser une primaire pour la Présidentielle de 2017. Cette décision tranche sur une question qui, depuis plusieurs mois, agitait le parti. Favorable à cet avant-scrutin, Jean Denat, proche du Premier ministre Manuel Valls, estime que les débats devront permettre « une clarification politique » de la ligne du gouvernement, et, in fine, « le rassemblement ». La condition sine qua non pour que la gauche se retrouve au second tour. « Il y a toujours eu des débats lorsque la gauche était au pouvoir. Mais aujourd’hui, nous devons être rassemblés et développer une offre politique pour ne pas laisser le champ libre à la droite et à l’extrême-droite », poursuit-il.

Primaires : deux hypothèses pour le PS 

La résolution adoptée par le Parti Socialiste envisage deux hypothèses. La première, une primaire ouverte à toute la gauche, organisée les deux premières semaines de décembre. Le PCF et les Verts ont refusé d'y participer si François Hollande est candidat. « François Hollande est le candidat naturel du Parti Socialiste », rappelle Jean Denat, « nous voulons un débat loyal sur ce qu’est la gauche en 2016 et ce qu’elle prévoit pour les années à venir ». Quant à un éventuel refus des partenaires, le Gardois renvoie la responsabilité : « il y a ceux qui proposent et ceux qui refusent, au risque de voir un second tour droite et extrême-droite ».

Faute de la participation des Verts et des communistes, le PS organisera tout de même, les 22 et 29 janvier, « une primaire ouverte aux acteurs de la Belle Alliance Populaire* ». Un scrutin entre socialistes, écologistes pro gouvernement et le PRG (Parti Radical de Gauche). D’ailleurs, Rachid Temal, secrétaire national du PS à la coordination et à l’organisation, en première ligne pour « La Belle Alliance Populaire », sera en visite dans le Gard le 22 juin. À l’invitation de la section de Villeneuve-lès-Avignon, le socialiste expliquera la philosophie et les modalités de cette « Belle Alliance ».

*La date d'ouverture des candidatures sera le 1er décembre et la clôture, le 15 décembre.

Lire aussiGARD L’ex-ministre en campagne pour la présidence du PRG

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité