Actualités

BAGNOLS Lycée Einstein : la rectrice reçoit une délégation et s’engage

Devant le lycée Einstein de Bagnols en avril dernier lors d'une manifestation (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Devant le lycée Einstein de Bagnols en avril dernier lors d'une manifestation (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il y a du nouveau pour le lycée Einstein de Bagnols, où parents d’élèves et enseignants sont mobilisés depuis le mois d’avril contre la suppression d’un poste de CPE et d’un aide laboratoire.

A l’initiative du député Patrice Prat, la rectrice de l’Académie de Montpellier Armande Le Pellec-Muller a reçu une délégation composée d’élus (Patrice Prat, la conseillère régionale Catherine Eysseric, le président de l’agglo et maire de Bagnols Jean-Christian Rey et le maire de Saint-Nazaire Gérald Missour), d’une enseignante et de deux parents d’élèves mercredi.

Une rencontre fructueuse, à en croire le communiqué du parlementaire, qui se « félicite de ce qu’un certain nombre d’annonces m’ont été faites par Mme le Recteur d’académie au regard de mon insistance, suite à cette rencontre et à nos échanges téléphoniques qui ont suivi. »

Ainsi, Patrice Prat annonce que « Mme le Recteur d’académie s’est engagée par ses arbitrages sur la création-support d’un poste de fonctionnaire stagiaire, faisant fonction de conseiller principal d’éducation (CPE), faute de moyens supplémentaires attribués à l’académie ces deux dernières années ; sur le blocage de quatre postes identifiés de CPE à temps plein (il y en avait cinq jusque là, ndlr) ; sur un engagement clair pour la scolarisation effective de la dizaine d’élèves bagnolais concernés par une surpopulation des classes de STI2D (sciences et techniques de l’industrie et du développement durable), du fait de l’émoi suscité chez les parents d’élèves. Pour cela, priorité sera donnée aux élèves du territoire par des logiques de réaffectation des places. En cas d’impossibilité, une demi-classe supplémentaire pourrait être créée pour satisfaire la demande. »

Et loin de vouloir tirer la couverture à lui, Patrice Prat souligne « le sens collectif donné à cette démarche positive, qui démontre, s’il en était besoin, que la mobilisation peut payer si nous savons travailler ensemble. »

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité