Culture

BAGNOLS Les Deux Femmes de Kees van Dongen, invitées exceptionnelles du musée Albert-André

Les Deux Femmes de Kees van Dongen, à voir jusqu'au 21 août au musée Albert-André de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Deux Femmes de Kees van Dongen, à voir jusqu'au 21 août au musée Albert-André de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La déjà exceptionnelle collection du musée Albert-André de Bagnols compte un nouveau membre, du moins jusqu’à la fin août.

En effet, un tableau du célèbre peintre fauviste d’origine néerlandaise Kees van Dongen (1877 - 1968) intitulé Deux Femmes est actuellement exposé au musée bagnolais, et ce jusqu’au dimanche 21 août. Les habitués des lieux auront remarqué que le 14 juillet au Havre d’Albert Marquet, pièce majeure du musée, a quant à elle disparu.

Le Portrait d'Adèle Besson de Kees van Dongen et la Fenêtre Ouverte à Nice de Matisse sont exposés tout à côté (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le Portrait d'Adèle Besson de Kees van Dongen et la Fenêtre Ouverte à Nice de Matisse sont exposés tout à côté (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il s’agit tout simplement d’un échange : le musée d’Art Moderne de Paris, qui organise en ce moment une exposition sur Albert Marquet, a récupéré le 14 juillet au Havre et a prêté en échange au musée Albert-André les Deux Femmes de Kees van Dongen jusqu’à la fin de ladite exposition le 21 août.

Les Deux Femmes de Kees van Dongen, à voir jusqu'au 21 août au musée Albert-André de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Deux Femmes de Kees van Dongen, à voir jusqu'au 21 août au musée Albert-André de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De quoi jeter un nouveau regard sur le portrait d’Adèle Besson peint par Kees van Dongen en 1908 et exposé dans la même salle que ce tableau invité, tout comme La Fenêtre ouverte à Nice d’Henri Matisse, perpétuant le lien entre ces deux peintres apôtres du fauvisme.

Le Portrait d'Adèle Besson, de Kees van Dongen (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le Portrait d'Adèle Besson, de Kees van Dongen (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une occasion de constater que la réputation de fin portraitiste de femmes de ce peintre notamment connu pour avoir croqué le portrait de Brigitte Bardot à la fin des années 50 est tout sauf usurpée.

Le musée Albert-André de Bagnols est ouvert tous les jours sauf le lundi et les jours fériés de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures. Entrée libre et gratuite.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité