Actualités

BAGNOLS Un hommage et des annonces pour la Sainte-Barbe des pompiers

Samedi soir, lors de la cérémonie de la Sainte-Barbe, à la caserne des pompiers de Bagnols-Tresques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Samedi soir, lors de la cérémonie de la Sainte-Barbe, à la caserne des pompiers de Bagnols-Tresques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe, en l’honneur de la sainte patronne des sapeurs-pompiers, se tenait samedi soir à la caserne de Bagnols-Tresques.

Une cérémonie à l’issue d’une journée particulière pour les pompiers Bagnolais et la ville tout entière, quelques heures après l’incendie criminel qui a gravement endommagé l’école élémentaire Jules-Ferry.

2967 sorties en 2016

Le commandant du centre de secours de Bagnols Eric Guiboud-Ribaud a souligné à cette occasion « l’efficacité et le professionnalisme des sapeurs-pompiers de la vallée du Rhône. » Le secrétaire général de la préfecture François Lalanne a quant à lui tenu à « rendre hommage aux sapeurs-pompiers du Gard et de Bagnols en particulier » suite à l’incendie volontaire de l’école, « une première pour cette ville attachante, et une triste et sombre nouvelle », que François Lalanne qualifiera d’« acte barbare ». Enfin, faisant une entorse au protocole, le premier adjoint Bagnolais Jean-Yves Chapelet remerciera chaleureusement les sapeurs-pompiers.

A part ça, la cérémonie était restée très classique : après les traditionnelles remises de décorations, le chef du centre avait eu une pensée pour les 4 sapeurs-pompiers décédés en mission cette année, avant de faire un bilan succinct de l’année écoulée pour le centre de Bagnols : « nous avons à ce jour 2 967 sorties, un chiffre en augmentation de 2 % environ, ce qui fait un peu moins de 9 sorties par jour. »

Le volontariat se porte bien (à Bagnols)

Eric Guiboud-Ribaud s’est ensuite félicité que Bagnols ne connaisse pas de crise du volontariat : « nous avons un nombre important de candidatures pour devenir sapeur-pompier volontaire, et nous ne pouvons pas tous les recruter. » Un bon point pour le centre de secours Bagnolais, le colonel Christian Simonet, directeur du SDIS du Gard, soulignant le fait qu’« il faut que chaque citoyen soit plus acteur de sa sécurité et de celle de sa famille », ce qui est justement le thème du rapport remis par son président Alexandre Pissas au Ministre de l’Intérieur il y a quelques jours.

Le volontariat pour aider à assumer des missions qui se sont transformées : « vous avez été nombreux à évoquer le fait que le métier a changé, et certains avouent ne pas l’avoir choisi pour cette forme là, vous vous imaginiez en soldats du feu, et vous avez trouvé une activité différente, plus dans l’assistance aux personnes, et vous êtes sollicités régulièrement pour des missions qui ne sont pas dans les obligations du SDIS », a reconnu le colonel Simonet. Un colonel qui a ensuite affirmé que « malgré quelques états d’âme passagers, tous les sapeurs-pompiers sont toujours présents pour répondre aux besoins de la population. » Un hommage prolongé par le message du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve : « plus que jamais dans le monde incertain qui est le nôtre, la France a besoin de vous. »

Le SDIS et Bagnols enterrent la hache de guerre

Plus prosaïquement, le président du SDIS Alexandre Pissas a fait quelques annonces, notamment pécuniaires : « en 2015, le Conseil départemental a ôté 1,5 million d’euros à la section de fonctionnement du SDIS pour l’année 2016. On va remettre de 1,5 million pour le budget 2017, ce qui va permettre de recruter très vite 9 jeunes sapeurs-pompiers professionnels et envisager d’autres recrutements pour le milieu de l’année 2017. » Toujours au rayon gros sous, Alexandre Pissas a fait une parenthèse sur le feuilleton des cotisations de la ville de Bagnols : « le problème est en train de se résoudre, je remercie très chaleureusement Jean-Yves Chapelet. »

Enfin, le président a évoqué les grands projets du SDIS, avec « en 2017, la reconstruction de la caserne de Pont-Saint-Esprit, puis en 2018 la construction de celle de Nîmes ouest et en 2019 celle d’Ales ouest. » Revenant sur le Gard rhodanien, Alexandre Pissas précisera que la caserne de Roquemaure serait « la quatrième, mais il faut qu’on ait un terrain, on attend des collectivités qu’elles nous en proposent un. » Le message est passé.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “BAGNOLS Un hommage et des annonces pour la Sainte-Barbe des pompiers”

  1. Bravo pour les pompiers et la décision positive pour le financement de leur action par la ville de Bagnols s/ceze, qui rectifie son retard de paiement avec les félicitations du Président du SDIS -Alexandre PISSAS – au 1er adjoint au maire de Bagnols s/Ceze J.Y. CHAPELET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité