Culture

PONT DU GARD Hommage au sculpteur humaniste Ousmane Sow

couple-peulh

Le Pont du Gard déplore la disparition du célèbre sculpteur humaniste Ousmane Sow qui présentait son exposition au monument gardois à l'occasion du 20 ème anniversaire de son inscription au patrimoine mondial.

"Combien de visiteurs nous parlent, plus de 10 ans après, de l’exposition présentée en 2005 à l’occasion du 20ème anniversaire de l’inscription du Pont du Gard au Patrimoine mondial" s'interrogent la direction du Pont Du Gard dans un communiqué. Décédé le 1er décembre à Dakar, à l'âge de 81 ans, l'artiste avait marqué durablement les personnes qui ont eu la chance de le côtoyer au Pont du Gard. L’artiste avait accepté de participer à cette aventure au Pont du Gard avait confié : « Je suis heureux que mes œuvres s’installent pour un temps sur ce site exceptionnel. Par la complexité de sa conception ancestrale, à une époque où l’homme travaillait à main nue, ce pont participe du génie humain, mais aussi et surtout du mystère de la création. »

L’exposition avait nécessité des mois de préparation. Ousmane Sow avait pris le temps de découvrir le Pont du Gard, de le parcourir avec son épouse, Béatrice Soulé. Enthousiaste, il avait assisté au concert d’Amadou et Mariam et d’Angélique Kidjo qu’il connaissait par ailleurs.

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité