A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos en apnée, les Lionceaux ont gagné

Christian Kouakou (Photo Archives Anthony Maurin).
Christian Kouakou (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 30ème journée de Ligue 2, les Crocos, 5èmes avec 45 points, se déplaçaient chez les Lionceaux du FC Sochaux-Montbéliard, 12èmes avec 38 points. Score final: 2-1.

Yan Marillat, le gardien nîmois blessé hier à l'entraînement, est présent au coup d'envoi. Alioui, lui, est blessé pour un bon bout de temps. Christian Kouakou et ses comparses attaquants ont donc la lourde tâche d'imiter le Marocain absent, de faire perdurer le bonheur à l'extérieur et la série d'invincibilité made in 2017.

C'est sur une pelouse toute neuve que le match débute. L'entame de la rencontre est à l'avantage des Crocos qui campent aux abords de la surface sochalienne mais qui ne trouvent pas de solution à,l'énigme de la dernière passe. Sur quelques rares incursions locales, les défenseurs nîmois, qui ne jouent pas souvent ensemble, ne s'embarrassent pas d'une relance léchée et préfèrent assurer avec un petit dégagement assumé. Garcia, par exemple, fera le ménage sur un Touzghard hagard face au Gard...

Sochaux ne parvient pas à enchaîner les passes, perd le ballon et laisse le jeu dans les mains des Crocos. A la 13ème minute, Kouakou lancé en profondeur par Valls se retrouve seul face à Dilo. Le Nîmois rate complètement son tir lobé et enroulé, le ballon est capté sans problème par le portier doubiste.

Tête contre tête

23ème, corner sochalien. La tête de Andriatsima s'élève bien plus haut que n'importe quelle autre dans la surface mais Marillat réalise une sacrée parade qui met en échec l'attaquant. Dans la foulée, Renaud Ripart récupère un bon centre mais lui aussi ne parvient pas à ouvrir le score de la tête. Un écho plus tard, le centre de Tardieu suivi de la tête de Konaté font frémir le Nîmes Olympique à la 26ème.

Dix minutes plus tard, Angoula centre parfaitement pour la énième fois mais ne trouve personne dans la zone de but. Sur la contre-attaque, Marillat sort sauvagement de sa cage et vient mettre la tête à la manière d'un libéro bien loin de sa surface, ouf. 40ème, Andriatsima rate le picou sur Marillat. L'attaquant sochalien ose un lob qui n'est pas cadré, re-ouf.

Coup pour coup

Après une faute de Garcia à l'entrée de sa surface. Sao tire le beau coup-franc qui suit et Marillat s'envole détourner le ballon du but... Ça commence à faire beaucoup, vivement la pause. Mais c'est quand le croco est sous l'eau qu'il est le plus dangereux. Ripart marquera sur corner de la tête mais son but sera refusé pour une position de hors-jeu peu évidente. Après un mouvement avec Kouakou, Thioub slalome dans la surface et trouve le poteau de Dilo...

Encore un 0-0 à la pause après une intéressante première période, les Crocos reviennent, comme à leur habitude à l'extérieur, largement après leurs adversaires. Les Sochaliens entrent fort dans la partie et ce diable d'Andriatsima rate l'inratable à la 51ème... Centre de Martin et "emmêlage" de pinceaux pour le lionceau, gênant. Valls sauvera sur la ligne la seconde salve sochalienne venue d'ailleurs mais bien cadrée et Marillat repoussera l'ultime centre.

Fautes sur fautes

60ème, Garcia commet l'irréparable faute et se fait exclure. Sur une passe de Martin, Touzghar se faufile dans l'intervalle et prend de vitesse le Croco qui le mord à l'entrée de la surface. Second avertissement, premier rouge, Paquiez s'échauffe et entre en jeu. 65ème, Thioub fait faute, prend un jaune et concède le coup-franc qui tue... Martin le frappe et inscrit un superbe but, 0-1 et Thioub sort dans la foulée.

Double peine... Magique Martin frappe des 25 mètres, Marillat repousse dans les pieds de Touzghar qui la joue collective. Il glisse subtilement le ballon à Andriatsima qui inscrit enfin son but dans un but déserté de rempart. 2-0 à la 68ème, un tsunami jaune et non alcoolisé vient de déferler sur le bateau des bons copains. 83ème, coup-franc magistralement tiré par Savanier. Réduits à 10 contre 11, les Nîmois laissent Briançon s'envoler et marquer d'une tête rageuse! 2-1 et encore un but du défenseur croco qui sauve l'honneur.

Le Nîmes Olympique pousse mais le verrou ne cède pas mais tombe à la 7ème place du championnat.

 

Fiche technique FCSM-NO:

Spectateurs: Environ 7500.

Score: 2-1 (0-0).

Buts: Martin (66ème), Andriatsima (69ème), Briançon (83ème)

Conditions: Temps clément, pelouse neuve.

Arbitre: M. Aurélien Petit.

Avertissements: Larbi (24ème), Angoula (31ème), Garcia (41ème et 60ème), Thioub (65ème), Thuram (86ème), Tardieu (90+1) Ripart (90+1).

Expulsion: Garcia (60ème).

Le groupe nîmois: Yan Marillat - Gaël Angoula, Fabien Garcia, Anthony Briançon (cap), Zié Diabaté - Téji Savanier, Théo Valls, Larry Azouni - Renaud Ripart, Christian Kouakou (Gaëtan Paquiez 63ème), Sada Thioub (Ousmane Cissokho 66ème). Non utilisés: Martin Sourzac, Florian Fabre, Karim Aït Fana. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe sochalien:  Christopher Dilo, Florent Ogier, Mickaël Alphonse, Adolphe Teikeu (cap), Ibrahima Konaté, Florian Tardieu, Florin Bérenguer (Florian Martin 45+2), Mohamed Larbi (Marcus Thuram 86ème), Yoann Touzghar, Moussa Sao, Faneva Andriatsima. Non utilisés: Maxence Prévot, Jason Pendant, Marco Ilaimaharitra. Entraîneur: Albert Cartier.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close