ActualitésPolitique

LÉGISLATIVES Sur la 1e circo, ces socialistes qui soutiennent le PCF…

À gauche, Christophe Geneix, mandataire de la motion B dans le Gard. La motion dite des députés "frondeurs", sous le quinquennat Hollande. Photo : CM.
À gauche, Christophe Geneix, mandataire de la motion B dans le Gard. La motion dite des députés "frondeurs", sous le quinquennat Hollande. Photo : CM.

Christophe Geneix, socialiste et ancien porte-parole de Benoît Hamon dans le Gard, se rallie à la candidate PCF, Sylvette Fayet.

Qu’on se le dise, ce n’est pas franchement une surprise... Avec plusieurs de ses camarades*, Christophe Geneix a décidé de soutenir Sylvette Fayet, la candidate communistes sur la 1e circonscription. Or, ce territoire électoral est actuellement détenu par la députée PS sortante, Françoise Dumas !

Les « deux gauches irréconciliables »

Christophe Geneix et Françoise Dumas, c’est un peu les « deux gauches irréconciliables » que conceptualisait l’ex-Premier ministre, Manuel Valls. Social-démocrate assumée, l'élue nîmoise avait refusé de soutenir Benoît Hamon pour la Présidentielle. Un mépris des règles de la Primaire, au nom des « convictions ». Ces mêmes convictions qui l’ont poussé, quelques mois plus tard, à soutenir Emmanuel Macron. Quant à Christophe Geneix, il s’inscrit dans la tendance de la gauche radicale. Mandataire de la motion B, le socialiste fait partie de l'écurie des « frondeurs ». Ces députés ulcérés par la politique - notamment économique- de François Hollande, pas assez à gauche à leur goût.

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la situation politique est inédite. Les partis traditionnels sont destabilisés par l'offensive Macron, qui se revendique ni de droite, ni de gauche. Labellisée « La République en Marche », Françoise Dumas a perdu son investiture PS. Pour autant, la fédération socialiste ne lui a pas opposé de nouveau candidat, soucieux du « risque Front National » et de l’éclatement des candidatures à gauche, avec celle de Sylvette Fayet (PCF) et de l’ex-candidat divers gauche aux Municipales nîmoises, Jean-Paul Boré. Alors, la fédération « ne soutient, ni n’appelle à voter pour personne ». Les socialistes sont libres. Libres de choisir entre ces différents candidats… 

Le précédent des Municipales…

C'est dans ce contexte que Christophe Geneix appelle à voter Sylvette Fayet. Une attitude qui n'est pas nouvelle : aux Municipales de Nîmes en 2014, il avait aussi soutenu la communiste. Mais le militant allait à l'époque, à l’encontre des règles de son parti, qui lui imposait d’appeler à voter pour le candidat socialiste… La socialiste en question s’appelait aussi, Françoise Dumas.

*Kevin Boucard, François Charles, Laurence Choimet, Alain Fabre, Joseph Ferré, Mickaël Manon, Françoise Oukrate, Patrick Pribile, Joseph Pronesti, Grégory Pugeaux.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “LÉGISLATIVES Sur la 1e circo, ces socialistes qui soutiennent le PCF…”

  1. Les premiers signataires de cet appel sont pour la plupart des cadres du PS ( Bureau et Conseil fédéral),pour beaucoup des soutiens de B Hamon
    Il souhaite que les valeurs de la gauche soient défendues sur le Gard ,en particulier sur Nîmes et Bagnols
    Il nous a semblé que seules les candidatures communistes étaient à même de défendre les valeurs communes de la gauche
    La démarche solitaire de la FI ,la trahison de l’ex candidate socialiste sur Nîmes et le retrait de la candidate socialiste sur Bagnols nous ont conduit à ce choix collectif ,ce n’est en aucun cas le 3eme tour des tristes dernières élections municipales de Nîmes

  2. L’attitude incompréhensible pour des gens vraiment à gauche de FI ouvre un boulevard au FN et à En marche avec l’opportuniste Dumas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close