A la uneRCNG NîmesSports Gard

RCN Les Nîmois font valser Vienne !

Le RCNG a bien débuté son championnat en s'imposant à la maison( Photo : archives Philippe Gavillet dePeney/Objectif Gard)
Le RCNG a bien débuté son championnat en s'imposant à la maison (Photo : archives Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Si les fidèles supporters du RCN étaient inquiets après deux défaites consécutives en match amical, pour l'entame du championnat dans leur antre de Kaufmann, les Rouge et Vert les ont rassuré. En inscrivant pas moins de quatre essais et en s'assurant du bonus offensif en prime, les Nîmois ont fait valser Vienne (27-6)...

Un belle victoire et c'est reparti ! Dimanche après-midi, devant une très confortable chambrée pressée de découvrir l'effectif 2017/2018 en action, le RCN new-look a fait le métier en dominant un promu qui n'était pas venu en victime expiatoire et a chèrement défendu sa peau.

Oui mais voilà ! Dans le sillage d'un Tavité déchaîné (3 essais marqués), le collectif Gardois a ressorti ses qualités de courage, d'altruisme et d'engagement pour faire front et ne jamais laisser l'initiative à ses adversaires.

En tête du début à la fin, le capitaine Alcade et les siens ont dû tout d'abord patienter avant de débloquer le compteur. Il a pour cela fallu contourner l'obstacle et jouer au pied derrière la herse défensive dressée par les visiteurs. Un adroit coup de botte de Vilaret ouvrait le chemin de la terre promise à Tavité qui inscrivait le premier essai de son triplé du jour (8-0. 15e).

Le buteur Viennois, Vernissat, entretenait pour un temps le suspense en réussissant deux pénalités coup sur coup (8-6. 28e) mais Nîmes réappuyait sur l’accélérateur juste avant la pause en reproduisant le coup gagnant initial. Tour à tour, Vilaret et Robbe placaient sur orbite Daniel (36e) et Tavité (39e) qui ne manquaient pas l'offrande. Nantis d'un confortable avantage à l'heure de la buvette (20-6), les Nîmois se présentaient en confiance pour le second acte.

Après avoir déjoué quelques velléités iséroises, les Gardois trouvaient une nouvelle fois la faille et inscrivaient un dernier essai par l'inévitable Tavité (72e) qui scellait le sort de la rencontre (27-6).

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close