A la uneActualités

SAMEDI C’EST VOUS France-Lise : « La Catalogne me fait penser à la Guadeloupe »

France-Lise Laban-Bassette a 49 ans. Native de Guadeloupe, elle vit à Trois rivières, comme située sur Basse-Terre. Photo : Coralie Mollaret)
France-Lise Laban-Bassette a 49 ans. Native de Guadeloupe, elle vit à Trois Rivières située sur Basse-Terre. (Photo : Coralie Mollaret)

Délocalisé en Guadeloupe, nous avons décidé d'ouvrir nos colonnes à nos compatriotes antillais. Ce samedi, France-Lise Laban-Bassette nous raconte ce qui a retenu son attention dans l'actualité du moment... 

France-Lise Laban-Bassette a 49 ans, directrice des services de la Chambre des Métiers et de l'artisanat de Guadeloupe. Native de l'île, elle vit à Trois Rivières, commune de Basse-Terre. Lassée des mauvaises nouvelles, elle reconnaît faire parfois l’impasse sur les informations du 20 heures. Malgré ça, elle garde un oeil sur l’actualité et même deux, lorsqu’elle se sent concernée par un événement en particulier.

L'indépendance de la Catalogne

C’est le cas de l’indépendance de la Catalogne qui fait les gros titres : « Ça me rappelle un peu la Guadeloupe. Dans les années 60, des manifestants réclamaient l’indépendance de l’île. Seulement, on entendait qu’eux et pas cette majorité silencieuse qui n’était pas forcément d’accord avec cette idée. J’ai l’impression qu’il se passe un peu la même chose en Espagne. Vous l'aurez compris : je ne suis pas favorable à l’indépendance. »

Pour illustrer son propos, elle prend l’exemple de la Dominique. Une île de l’archipel antillais, ancienne colonie britannique indépendante depuis 1967 : « La Dominique a été touchée par l’ouragan Maria. Seulement les aides sont plus difficiles à obtenir. Elles sont au bon vouloir des pays… Alors que nous, nous sommes la France. »

Attentats terroristes 

L’attentat de Marseille qui a coûté la vie à deux jeunes filles a également touché France-Lise : « c’étaient deux jeunes qui n’avaient rien demandé. Il faut quand même être dans un état de déshumanisation extrême pour faire ça ! » Sur la question de l’islam en Guadeloupe, la quinquagénaire explique ne pas avoir de problème : « sur la question du port du voile intégral, nous n’avons pas ce type de débat. Il faudrait être fou avec cette chaleur ! » plaisante-t-elle.

Les jeunes et la drogue

Prochainement devraient se tenir les assises des territoires d’Outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Tahiti, Saint-Pierre et Miquelon…), France-Lise espère que les responsables politiques apporteront des solutions concrètes « au chômage » qui frappe l'île. «Je suis très inquiète de la situation des jeunes. À Saint-Barthélémy, l’activité est importante, certes, mais si un jeune est au chômage la municipalité l’emploie pour balayer les rues. Ça l’occupe... »

Ces dernières années, la Guadeloupéenne a remarqué « une consommation de drogues » qui va crescendo chez les jeunes. Inquiétant pour l’avenir de l’île…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Lire aussi : GUADELOUPE Les héros sont arrivés chez Nicole Citté

GUADELOUPE Les artisans gardois arrivent à bon port

GUADELOUPE Les artisans gardois à l’heure du grand départ

LE 7H50 de Philippe Canoby : « En Guadeloupe, notre aide sera surtout morale »

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité