A la uneActualitésSociété

NÎMES Les CRS viennent renforcer l’effort des policiers dans les quartiers

Carl Accettone, Directeur du cabinet du Préfet et Didier Lauga, Préfet du Gard Photo Anthony Maurin).
Carl Accettone, Directeur du cabinet du Préfet et Didier Lauga, Préfet du Gard (Photo Anthony Maurin).

Les CRS débarquent dans les quartiers pour renforcer l'action quotidienne de la Police suites aux incidents et caillassages des sapeurs pompiers et des forces de l'ordre.

Le déploiement est conséquent, à la hauteur des troubles connus. Même si les premières heures de ce renforcement se sont écoulées dans la noirceur de la nuit d'Halloween, pas de doute, les CRS n'étaient pas déguisés quand ils sont entrés à Pissevin! Mais où seront-ils déployés et pourquoi le sont-ils?  Valdegour et Pissevin. Ce renforcement est lié aux incidents qui ont eu lieu il y a quelques jours. Une enquête est ouverte pour tentative d'assassinat et il appartient au Préfet de mettre en place ce genre de dispositif. Cette affaire est grave à nos yeux ainsi qu'aux yeux de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, car la Police Municipale a aussi connu des attaques. L'ordre de la République doit être respecté mais on ne parle ici que d'une minorité des habitants du quartier" note le Préfet du Gard Didier Lauga.

Accompagné d Monsieur Sécurité de Nîmes, Richard Tibérino, Didier Lauga est allé jusquà la galerie Richard Wagner (Photo Anthony Maurin).
Accompagné du Monsieur Sécurité de la Ville de Nîmes, Richard Tibérino, Didier Lauga est allé jusqu'à la galerie Richard Wagner avec les CRS (Photo Anthony Maurin).

Il est certain que les tensions sont palpables. À la nuit tombée, deux tons, gyrophares et pas moins de neuf fourgons d'une quarantaine de CRS venus de Marseille ont illuminé le ciel de Pissevin. Opération de communication? Oui, certainement mais le bouchon peut être poussé un peu plus loin cette fois. Nîmes a beaucoup de caméras, semble savoir les utiliser avec parcimonie mais ne serait-il pas mieux d'en rester là? Pour le Préfet Lauga, "Il est préférable d'utiliser ces caméras le jour plutôt que la nuit, on y voit mieux. Nîmes est la deuxième ville en France qui dispose le plus de caméras de videoprotection mais ici, la journée, c'est assez calme, amical et peu agressif. Je ne conseille cependant pas à mes amis d'y venir le soir... Sauf peut-être pour acheter certaines substances (rires)".

Deux compagnies de CRS venues de Marseille vont se relayer. Mais ces compagnies ne seront pas au complet (Photo Anthony Maurin).
Deux compagnies de CRS venues de Marseille vont se relayer. Mais ces compagnies ne seront pas au complet (Photo Anthony Maurin).

L'humour étant de sortie, au moins tout autant que les uniformes massifs, la balade dans le quartier file du parking du supermarché à la galerie Richard Wagner. L'ambiance est à l'insulte lointaine, à la moquerie et on voit au loin quelques tasers s'allumer en guise de bienvenue. "Je n'ai pas de crainte à venir ici mais ce qui s'est passé est scandaleux et j'espère que la Justice pourra faire son travail" avoue Didier Lauga. Et de reprendre, "Je suis volontairement imprécis sur les chiffres car je ne veux pas que ces gens sachent tout mais l'opération va durer plusieurs jours avec plusieurs dizaines de CRS. Les services dureront plusieurs heures et ne se dérouleront pas toujours aux mêmes horaires. Nous ne sommes jamais sûrs du résultat mais si cela recommence, nous recommencerons aussi, nous serons plus têtus qu'eux!".

Pour la gloire, un petit dab non loin des CRS. Cétait Halloween et voir de tels uniformes avait de quoi surprendre les petits de Pissevin! (Photo Anthony Maurin).
Pour la gloire, un petit dab non loin des CRS. Il faut dire que c'était Halloween et voir de tels uniformes avait de quoi surprendre les petits de Pissevin! (Photo Anthony Maurin).

Le Procureur de la République a permis des fouilles et des contrôles d'identité. Dixit les principaux intéressés, on va contrôler tout ce qui sera contrôlable, il y aura de la présence mais pas que! Les opérations seront tous azimuts car les moyens juridiques sont là. Mais la résolution du problème doit être plus réaliste que la seule répression. "D'autres opérations seront réalisées comme la démolition de la galerie Richard Wagner dans quelques mois. Nous voulons marquer les esprits, la Police n'a pas vocation à surveiller en permanence tel ou tel quartier. On ne règle pas les problèmes seulement avec la Police mais il est scandaleux qu'on la prenne pour cible. Il en va de même pour les Pompiers. Nous réfléchissons d'ailleurs à une meilleure communication entre Police et Sapeurs pompiers pour renforcer ces protocoles lorsqu'ils seront en intervention commune" conclut le Préfet du Gard.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Les CRS viennent renforcer l’effort des policiers dans les quartiers”

  1. Monsieur le Préfet du Gard à raison ces problèmes ne se règlent pas qu’avec la police. Ces faits sont la résultante de la DIFFÉRENCE entre la DURÉE des peines prévues au Code pénal, la DURÉE des peines prononcées par la justice, et la DURÉE EFFECTIVE de la peine effectuée, qui bien souvent se réduit à sa plus simple expression par un simple passage devant la porte des maisons d’arrêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité