ActualitésSociété

NÎMES Les Franciscaines, à la pointe de leur cœur de métier

Jérôme Tronchy a été le premier opéré à cœur ouvert à finir un ultra trail!

Jérôme Tronchy, (Photo Anthony Maurin).

"Je suis un Lozérien de 35 ans, j'ai deux enfants, je suis éducateur et je pratique l'ultra trail mais à mon temps perdu... Je suis cardiopathe" affirme Jérôme Tronchy. On pourrait croire, jusque ici, que l'intérêt d'un tel propos manque de sens car il est aujourd'hui quasi banal. Que nenni!

Un jour, alors qu'il semble se régaler lors d'une course, le malaise le guette. Non diagnostiqué à Montpellier, il arrive bien plus tard aux Franciscaines. Finalement diagnostiqué puis opéré d'urgence en février 2015, Jérôme voit son père subir la même suite logique d'événements quelques semaines après lui. Le point commun de cette histoire? Le chirurgien cardiaque, une pointure de l'établissement des Franciscaines qui a réussi l'impossible et qui a su réaliser le rêve du coureur pas si fou.

"Mon objectif était de devenir le premier opéré à coeur ouvert à finir un ultra trail, celui du festival des Templiers. Je voulais courir avec des valeurs humanistes pour récolter 1000 euros afin de permettre à un enfant de se faire opérer. Beaucoup d'argent est arrivé, nous avons pu réunir 14000 euros en quatre mois grâce à mon association "Le coeur des Templiers". Donné à Mécénat Chirurgie Cardiaque cet argent a servi à opérer Abass, un jeune Burkinabé de trois ans" poursuit Jérôme Tronchy. 12000 euros, c'est un peu l'équivalent des frais et du matériel nécessaires à un tel projet (tout en sachant qu'une opération coûte normalement 35000 euros).

De retour sur les chemins escarpés de sa Lozère, Jérôme regarde au loin défiler les kilomètres. Il s'en rapproche petit à petit puis se lance, "Dans un petit 42 kilomètres six mois après l'opération pour monter jusqu'au Mont Lozère! Les docteurs m'ont écouté et m'ont permis de réaliser cela. Aux Franciscaines, on a posé les prothèses pour répondre à mes besoins post-opératoires. Les rapports humains ont été géniaux" . Un ultra trail de 76 km et 3500 mètres de dénivelé réalisé en 12h49... Quand même!

En mai prochain, c'est au tour du Lozère Trail de faire son apparition dans le calendrier du coureur opéré. "108 kilomètres! Je vais courir en partenariat avec l'hôpital de Mende afin de participer à l'achat d'un outil indispensable pour lui. Je ne fais pas de prévention, juste du mécénat" conclut Jérôme Tronchy.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité