A la uneRCNG NîmesSports Gard

RCN Les Nîmois à la relance face à Dijon

Avant de regarder les Français en découdre face à l'Écosse, les Nîmois devront monter qu'ils en ont sous le kilt...

Les Nîmois se doivent de s'imposer à la maison (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Ce dimanche c'est à l'horaire inhabituel de 14 heures, Tournoi des 6 Nations oblige, que le RCN accueillera son homologue de Dijon. Défait lors de sa dernière sortie chez le désormais leader provisoire Mâcon (29-6), le dauphin nîmois devra retrouver sa force de caractère et son efficacité pour ne pas perdre le contact...

Virtuellement, ce dimanche, le RCN évoluera en lever de rideau de l'équipe de France, invitée à se coltiner le XV au chardon devant les caméras de télévision à 16 heures. Mais avant de siroter une bonne bière au club-house en matant le petit écran, les Gardois devront faire le métier pour pouvoir la savourer. Et pour ce faire, face à des Dijonnais bien planqués en milieu de tableau, il ne serait pas mal que les Nîmois brandissent l’étendard de la révolte et que...la moutarde leur monte au nez après la défaite encaissée au match aller  dans la cité des Ducs (32-20). Histoire d'en être...kilts avec les Bourguignons.

Pour ce rendez-vous face à Dijon, le RCN se met à l'heure de l'Écosse (Photo : RCN)

Les garçons de Lloveras se doivent une revanche. Et pas seulement sur ce match. Car même orphelin du providentiel Tavité, ils ont le potentiel pour faire mieux que de briguer les accessits ou ramasser les miettes et les médailles en chocolat. Encore faudra-t-il pour cela que les Nîmois retrouvent le goût du sacrifice et leur efficacité défensive, le socle de la victoire, et une grande détermination.

Pour résumer, il va falloir resserrer les boulons pour ne pas se faire écosser comme des petits-pois et montrer qu'on en a sous le kilt face à un collectif pas particulièrement imaginatif qui affiche l'avant-dernier total du nombre d'essais réussis (22 seulement et 50 pour les Nîmois, premiers de l'exercice de style) mais qui compte quand même 7 victoires. Soit seulement une de moins que les Nîmois. Et le même nombre de défaites (5). À méditer...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Février Blanc marque le mois de la sensibilisation et de la mobilisation contre les cancers pédiatriques touchant de nombreux jeunes. Une opération organisée par l’association Le Défi de Fortunée qui lutte contre les cancers de l’enfant. À l’occasion du match contre Dijon, le Rugby Club Nîmois s’est engagé à reverser un euro sur chaque billet vendu à l'association. Plus d’infos sur www.ledefidefortunee.com/

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité