Culture

BAGNOLS DODO x BES, espoirs du rap

Ils ont 20 et 24 ans, sont Bagnolais et veulent se faire une place sur la planète rap.

DODO (à D.) et BES (Photo : DR)

Dorian Laffond, 20 ans, alias DODO, et BES, 24 ans, qui « préfère rester anonyme », se sont lancés il y a presque un an.

« Faire quelque chose qui sonne bien »

Au départ il y a deux amis du quartier des Escanaux passionnés de rap. L’aîné BES se lance en premier, il y a neuf ans. « J’ai commencé par faire des instrus. C’était quelque chose pour moi, raconte-t-il. Dodo aimait bien ce que je faisais et on a fini par se dire qu’il y avait un truc à faire. » Les deux amis forment donc un duo : Dodo en auteur et interprète, BES en auteur, compositeur et interprète, et sortent deux morceaux accompagnés de leurs clips diffusés sur Youtube.

« On essaie de faire quelque chose qui sonne bien, de très générationnel, dans l’air du temps, du rap avec des couleurs d’autres musiques, très mélodique », affirme BES avec un débit de mitraillette. Les deux amis écrivent en français, « chacun dans notre coin, sauf pour les refrains », explique Dodo. Des textes chantés à grand renfort d’autotune qui tournent du côté de l’« egotrip, sans se fixer sur un thème précis », poursuit le plus jeune du duo.

De fait, DODO x BES correspondent bien aux codes du genre, notamment français, et on croit déceler des influences du côté, entre autres, de PNL. Pourtant, le groupe de Corbeil-Essonnes ne figure pas parmi les influences citées par les deux Bagnolais. « Je suis influencé à 95 % par le rap américain, 50 Cent, Gucci Mane ou Migos », indique Dodo, rejoint par BES. Les deux compères reconnaissent cependant écouter pas mal de rap français « pour savoir ce qui se fait », note BES.

De quoi aussi leur donner envie de « casser les clichés, on ne veut pas faire les mecs de té-ci (Cité, NDLR), on touche à tout », lance BES. Les deux amis travaillent sur un troisième clip qui doit sortir avant l’été. Les deux premiers sont visibles ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité