ActualitésSociété

BAGNOLS « Aux Harkis, la France est reconnaissante »

Une cérémonie se tenait mardi soir au rond-point des Anciens combattants d’Afrique du Nord et des Harkis de Bagnols, à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives.

Lors de la cérémonie, mardi soir à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une cérémonie toujours particulière, alors que la République française fait chaque année un peu plus de chemin vers la reconnaissance pleine et entière de sa responsabilité dans la tragédie des Harkis, de ceux qui ont choisi la France durant la guerre d’Algérie avant de subir violentes représailles en Algérie et mauvais traitements en France.

« Leur sacrifice et leur souffrance doivent être connus de tous », a ainsi souligné le président des anciens combattants de Bagnols, Jean-Claude Mougeno,t après les traditionnels dépôts de gerbes. Un ancien combattant qui insistera sur la nécessaire « réconciliation », objectif qui doit être partagé plus d’un demi-siècle après la fin de la guerre d’Algérie.

L’adjoint au maire, Michel Cegielski, lira ensuite le message de la secrétaire d’État, Geneviève Darrieussecq. « En ce 25 septembre, la République française se souvient de leur engagement et de leur courage. Elle proclame à nouveau sa reconnaissance pleine et entière. Elle se souvient des tragédies vécues par les Harkis et leurs familles lorsque les armes se sont tues en Algérie. Elle rend un hommage solennel à ceux qui, abandonnés par la France, subirent de violentes représailles ou connurent le pire. »

Idem pour les rapatriés, « qui espéraient la fraternité de la République, mais furent confrontés à l’oubli et à l’hostilité. Avec leurs familles, ils connurent le déracinement, la précarité et une relégation inacceptable dans des camps de transit, des hameaux de formatage ou des cités urbaines. » Un des camps, celui de Saint-Maurice-l’Ardoise, est situé à une quinzaine de kilomètres de Bagnols, comme le soulignera le conseiller municipal Raymond Masse.

La secrétaire d’État rappelle par la suite que « notre nation a reconnu à plusieurs reprises les sacrifices consentis et les souffrances endurées par les Harkis. Elle a reconnu avoir manqué à son devoir de protection et d’accueil envers ceux qui lui avaient fait confiance, qui l’avaient choisie. » Dans son message la secrétaire d’État affirme que « des mesures nouvelles vont être prises pour la mémoire des Harkis et leur reconnaissance », avant de conclure « Aux Harkis, la France est reconnaissante. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité