A la uneActualités

SAMEDI DE RIRE Cette fois-ci, vous nous chambrez : le best-of des commentaires de la semaine

(Giphy / DR)

Vous nous lisez, alors nous aussi on vous lit : on est comme ça chez Objectif Gard.

OK, d’habitude, c’est nous qui vous chambrons ici chaque samedi. Mais parfois, les rôles s’inversent, et les commentaires de cette semaine nous le prouvent. Alors pour cette dernière de l’année, c’est vous qui nous chambrez ! (Et promis, on ne le prendra pas mal, pensez-vous, on n’est pas susceptibles.)

« …à lire sur Objectif Gard » : une fin de phrase banale, vous en conviendrez, qui ponctue les titres de nos articles lorsque nous les partageons sur notre page Facebook (où vous êtes environ 48 000, merci !) et que nous n’avons pas rédigé une accroche spéciale. Une fin de phrase banale, vraiment ? Pas toujours ! Ainsi, cette semaine notre cher Boris « Commissaire » De la Cruz nous informait de la condamnation d’un supporteur de l’Olympique de Marseille suite au match d’août dernier entre nos chers Crocos et les Marseillais (qu’on avait battu 3-1, rappelez-vous, ça fait pas de mal). Or, notre cher Boris, pourtant très familier de tout ce qui touche au Minitel, n’a pas rédigé d’accroche spéciale pour le Facebook, ce qui a donné : « NÎMES Un supporteur de l’OM condamné à lire sur Objectif Gard ». De quoi penser que le (pauvre) supporteur était condamné à nous lire, enfin ça c’est parce qu’on a mauvais esprit. Jamais nos lecteurs n’auraient pensé que lire Objectif Gard était une peine, sinon nous ne serions lus que par des masochistes ils ne seraient pas nos lecteurs, non ?

Un jour comme les autres à la rédaction d'Objectif Gard (au centre, notre chef) (Giphy)

« Être condamné à lire objectif Gard c'est peu être une torture »

Non. « Euh Mdr il est pas condamné à lire objectif Gard..Ça pourrait lui gâcher la vie », lâche ainsi Ludovic, soutenu par Xavier, Jimmy et Marie-Jo. Ah d’accord… Continuons, pour trouver un lecteur qui nous soutiendra, comme Manuia : « Il manque une virgule… » Ah ! Voilà, quand même, merci de votre vigilance et de votre objectivité Manuia ! Lisons la suite de son commentaire : « …car etre condamné à lire objectif Gard c'est peu être une torture mais c'est pas une peine judiciaire aux dernières nouvelles ». Aïe… Euh non, pas aïe : on a du second degré chez Objectif Gard, une « torture », pensez-donc, oui il y a quelques fenêtres publicitaires, on en convient, et, des fois, suivre la prose de certains d’entre-nous n’est pas forcément aisé. On en rigole entre-nous aussi, pas plus tard qu’hier midi d’ailleurs - mais on s’égare. Tiens, Manuia a laissé un autre commentaire, peut-être sera-t-il plus clément ? « Quoi qu'aux États-Unis un braconnier à été à regarder Bambi... Ça pourrait être une peine alternative » Bon, on va peut-être regarder Les Hommes du Président alors…

Enfin, finissons ce dernier numéro de l’année avec notre meilleure blague (et de loin) de 2018 : l’interview réelle de l’ami imaginaire de Laurent Burgoa. Pas susceptible pour deux ronds, l’élu nîmois a partagé l’article sur Facebook avec ce commentaire : « Il vaut mieux en rire!!! Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous et à mon ami imaginaire ». Bonnes fêtes à vous aussi chers lecteurs, et à vous aussi nos lecteurs imaginaires !

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité