A la uneActualitésPolitique

NÎMES MÉTROPOLE Plus de 200 salariés de La Saur manifestent

Le probable changement de délégataire pour la gestion de l’eau de l’Agglo inquiète les salariés de la multinationale.

Ce matin devant le siège de Nîmes métropole (Photo : Coralie Mollaret)

Ce matin, les salariés de La Saur ont alerté sur « la perte des 250 emplois » qu’occasionnerait la reprise du marché public de l'eau par la société Véolia.

Eux-aussi ont des gilets jaunes, mais ne manifestent pas contre la hausse des prix du carburant… Tôt ce matin, 250 salariés de La Saur (selon les organisateurs) se sont rassemblés devant le Colisée, siège de Nîmes métropole. Le motif de leur grogne  ? Le probable changement de délégataire pour la gestion de l’eau de l'Agglo, qui devrait être annoncé cet après-midi.

250 salariés sur le carreau

À Nîmes, ce nouveau marché public (200 M€ sur 8 ans) est un petit événement, le contrat n’ayant pas été renouvelé depuis 48 ans. Selon nos sources, c’est l'entreprise Véolia qui reprendrait la gestion dès 2020. De quoi inquiéter quelques élus communautaires mais aussi les salariés de La Saur, actuelle détentrice du juteux marché.

Didier Deloffre, représentant des salariés SAUR, et Daniel Aycart, secrétaire du Comité d'entreprise Vallée du Rhône (Photo : Coralie Mollaret)

« Véolia prévoit de ne reprendre que 100 salariés sur les 350, s’inquiète Daniel Aycart, secrétaire du comité d’entreprise Vallée du Rhône. Il s’agit des salariés qui sont sur le terrain. Les 250 autres sont les fonctions supports comme le personnel d’encadrement, les responsables clientèles, ceux du centre de formation. »

Si le changement de délégataire est effectif « ces salariés seront être mutés à Toulouse ou à Lyon avec la perte de salaire de leur conjoint. Ceux qui refusent seront licenciés », complète Didier Deloffre, représentant des salariés de La Saur.

Les séquelles de Cash Investigation

Ce qui dérange le plus les salariés, c'est que les offres des deux entreprises « sont sensiblement les mêmes. Alors pourquoi choisir une entreprise qui n’accepte de reprendre que 100 salariés ? », s'indigne Didier Deloffre.

Peut-être pour permettre au président Centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, de tourner la page du catastrophique reportage de Cash Investigation (France 2) sur la gestion de l’eau à Nîmes ? Un reportage qui a révélé, qu’à Nîmes, un litre d’eau sur trois est perdu entre le prélèvement et le robinet, soit une perte de 9,4 M€ par an.

« Ce sont aux élus de contrôler les sociétés qui assurent des services publics. Nous, nous défendons l’emploi dans un département qui connaît l’un des plus forts taux de chômage de France », conclut Deloffre, pour qui Yvan Lachaud est « le fossoyeur du Gard. »

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Lire aussi : NÎMES MÉTROPOLE Pourquoi Jean-Paul Fournier vole au secours de la Saur ?

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “NÎMES MÉTROPOLE Plus de 200 salariés de La Saur manifestent”

  1. Où est le résultat de l’audit que les élus Rassemblement National Nîmes Métropole ont demandé ?
    Yvan Lachaud va nous présenter une délibération élaborée dans son bunker, seul avec quelques uns de ses fidèles.
    Où est l’étude comparative entre les différents candidats, entre DSP et régie publique ?
    Où est le débat public, la transparence ?
    Ce dossier est important pour les contribuables qui en ont assez de gaver grave des multinationales qui optimisent, planifient leur fiscalité. Il paraît d’ailleurs que Véolia est experte en matière de : « planification fiscale ».
    Yvan Lachaud se macronise.

    Conseiller RN Nîmes

  2. Il est inacceptable de voir comment la guerre entre des élus peut avoir de graves conséquences sur l’emploi sur le bassin Nîmois. Merci Monsieur Lachaud de nous expliquer quels ont été les critères retenus pour le choix du délégataire. Et comment expliquer que ce soit Veolia qui ait été choisi en sachant que l’ancien DG de SAUR (Mr Roland Morichon) ait rejoint Veolia courant 2018 après son éviction de SAUR à l’arrivée de Mr Louis Roch Burgard. Beaucoup d’incohérence et d’incompréhension car si SAUR a eu du mal à atteindre les objectifs de performance attendus par la Collectivité, comment pensez-vous que Veolia y arrive en ne gardant que 100 employés au total???

  3. Quel est l’ intérêt, si ce n’est de tout vouloir embrouiller, de mettre des gilets jaunes?
    Il semble que depuis Nov 2018 on ne puisse plus manifester ou envisager un mouvement citoyen quelconque sans se mettre ce truc jaune sur le dos!
    C’est vraiment n’ importe quoi et prouve bien que ce mouvement gj fonctionne dans l’ inconscient collectif comme une dictature.

    1. Il y a confusion entre gilets jaunes et tenue de travail. Les employés de la SAUR ont manifesté avec leur tenue de travail!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité