ActualitésPolitique

NÎMES-ALÈS L’enseignement supérieur, même combat

Yvan Lachaud, président centriste de Nîmes métropole, et Max Roustan, président Les Républicains d'Alès Agglo (Photo : EL/OG)

Le président Les Républicains d’Alès Agglo et son homologue centriste de Nîmes métropole ont affiché leur volonté commune d’agir en faveur du développement de l’enseignement supérieur.

En avant pour la troisième édition des Entretiens Nîmes-Alès, du 26 au 30 mars. Si, à Nîmes, l’aile droite du président Lachaud soutient que l’enseignement supérieur n’est pas l’affaire de l’Agglo, ce n’est visiblement pas le cas du Républicain Max Roustan. Le président alésien a souvent été un allié de poids pour le centriste, qu'il s'agisse des élections ou des dossiers de fond. Parce qu’en famille « ça marche bien », commente l'élu local. 

Cette fois, le dossier concerne l'enseignement supérieur, perçu comme un moteur du développement économique, compétence des intercommunalités. Si en 2015 le départ de l’antenne nîmoise de l’École des Mines avait été vécu comme une tragédie, « aujourd’hui nous avons la chance d’avoir trois écoles d’ingénieurs sur nos territoires ! », se félicitent les deux hommes. « Voilà le résultat quand on fait les choses en bonne intelligence », glisse subtilement Yvan Lachaud (relire ici).

La troisième édition des Entretiens porte sur les sciences et l’innovation : « Comment l’innovation transforme-t-elle notre quotidien ? » Cette manifestation, qui s’étale sur cinq jours, est totalement gratuite pour les participants. Les collectivités, elles, ont mis la main au porte-monnaie : « 70 000€ pour l’organisation, mais au vu de la qualité des intervenants, le coût est modique », souligne le vice-président de Nîmes métropole, délégué à l'enseignement supérieur, Jacky Raymond.

À vos agendas

Dans ces entretiens, les étudiants, enseignants et autres curieux pourront assister à la conférence inaugurale, présentée par le directeur de recherche au CNRS, Abderrahmane Kheddar sur le thème de la "robotisation de l’homme à l’humanisation des robots", le mardi 26 mars à 18h30, à l'université Vauban de Nîmes,  » Une conférence sur « l’adolescence à l’épreuve de l’interculturalité » se tiendra ensuite à l’Institut d’Alzon, le mercredi 27 mars, de 9h à 12h, et le jeudi 28 mars, de 14h à 17h. Aussi, « l’avenir de l’industrie », se réfléchira à l’École des Mines, le mercredi 27 mars de 10h à 12h.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Tout le programme est à découvrir en détail sur le site : http://www.nimes-ales.fr/entretiens/

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité