A la uneActualitésSociété

GRAU-DU-ROI Le Département lance son plan de déploiement de Wigard Fibre

La pose de la première armoire fibre optique a donné lieu à une inauguration.

Denis Bouad, président du du conseil départemental du Gard, Françoise Laurent-Perrigot, vice-présidente déléguée au Haut Débit, Caroline Breschit et Léopold Rosso, conseillers départementaux du canton d’Aigues-Mortes, en présence de Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi, Isabelle Simon, déléguée régionale Méditerranée d'Altice France – SFR, et Vincent Baldacchino, directeur de Gard fibre, filiale de SFR FTTH (photo Véronique Palomar Camplan)

"Le Très haut débit partout et pour tous", Denis Bouad, le président du Département s'y était engagé, souhaitant résorber la fracture numérique dans le Gard. Hier, l'inauguration de la première armoire numérique au Grau-du-Roi concrétisait ce que Denis Bouad définit comme une priorité de son mandat.

Un engagement de campagne que Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi, rappelle avoir lui aussi pris auprès de ses concitoyens, remerciant le Département de lui avoir permis de tenir sa promesse sans bourse délier. Au Grau-du-Roi, le Département déploie les infrastructures de fibre optique pour raccorder les 25 177 foyers (ou prises) en y installant cette première armoire de répartition ainsi que les 49 autres de ce type qui seront posées dans l'année. Elles permettront de connecter de 300 à 500 logements et locaux professionnels.

Accompagner les communes dans leurs projets, un choix que seuls 12 départements français ont choisi de faire. Outre la fibre, ce peut être aussi, par exemple, la construction d'une école ou la réfection des réseaux d'eaux. Dans le Gard, ce sont 100 communes qui sont ainsi accompagnées par le Département. Pour ce qui est de la fibre optique, 48 communes du Sud et de l’Est du Gard seront connectées d’ici à fin 2019. Un objectif que la direction régionale de l'opérateur Altice France-SFR dit avoir à cœur de tenir.

Un choix opéré en faveur de la solidarité territoriale pour réduire la fracture numérique, réalisé par le Département au nom de la solidarité territoriale en ne demandant pas de participation financière aux 305 communes ou communautés de communes gardoises pour éviter de pénaliser les collectivités les moins favorisées financièrement.

340 M€ d'investissement

Atelier soudure de fibre optique et démonstration technique. Ensuite ce sont Denis Bouad et Robert Crauste qui se sont prêtés à l'exercice  (photo Véronique Palomar Camplan)

Aujourd’hui, les travaux progressent très concrètement y compris dans les zones les plus reculées avec d’importants travaux de montée en débit déjà réalisés dans les communes les moins bien desservies. Avec le plan "très Haut Débit partout et pour tous",  ce sont 257 000 foyers gardois qui seront raccordés à la fibre optique d’ici 2022. Cet investissement sera réalisé sur 45 mois, pour un montant total de 210 M € sur 25 ans, qui représente au total 340 M €. Une somme financée par le département, l'État et l'Europe.

Véronique Palomar Camplan

 

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité