A la uneActualitésPolitique

ALÈS Marc Peyroche attaque l’Agglo en justice

Marc Peyroche a longtemps été un proche collaborateur de Max Roustan.

Le 28 mai dernier, Objectif Gard révélait en exclusivité que Marc Peyroche, l’un des plus proches collaborateurs du maire d’Alès, Max Roustan (Les Républicains), demandait l’étiquette La République en marche (LREM) pour les municipales de 2020. Une véritable trahison pour le clan Roustan.

« C’est Rivenq qui m’a viré », lâche Marc Peyroche à la sortie du conseil de communauté qui se tenait ce jeudi soir à l’Atome. Depuis un mois et l’annonce de sa volonté de rejoindre le parti présidentiel, la vie de ce directeur du service politique de la ville a basculé. « Depuis onze ans, mon contrat était renouvelé tous les ans », explique-t-il. Mais cette année, quelques jours à peine après la parution de notre article, celui-ci n’a pas été prolongé…

« J’ai pris un avocat, on va les mettre au tribunal administratif pour licenciement abusif », menace-t-il. Mail à l’appui qu’il brandit devant la presse, Marc Peyroche explique que, depuis le 3 juin, il ne fait « plus partie de l’équipe de direction » et n’est « plus invité à participer aux réunions ». Selon lui, le coupable est tout désigné : ce n’est autre que le directeur général des services de l’Agglo, Christophe Rivenq. « Il prend de plus en plus d’importance. C’est un licenciement politique, une restructuration bidon pour trouver un prétexte pour me mettre à la porte », avance-t-il. Sa revanche, il compte d’abord la prendre devant les tribunaux et, qui sait, peut-être dans les urnes…

Lire aussi : ALÈS Un très proche de Max Roustan demande l’investiture En Marche pour les Municipales

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ALÈS Marc Peyroche attaque l’Agglo en justice”

  1. C’est bien Monsieur Peyroche , aprés avoir été payé grassement pendant 13 en tant que chargé de mission voila que vous trahissez votre camp et de plus vous saisissez le tribunal administratif . Avez vous pensé aux agents que vous avez licencier à la Maison de l’Emploi et ce afin de percevoir vos indemnités chômage .. Avez vous penser aux agents que vous avez mis au placard gratuitement sans raison . Et c est ainsi que vous remerciez la mairie et le directeur de cabinet qui vous ont octroyé un salaire de cadre de 5 000 euros ,avec véhicule de service , qui a embauché votre femme , votre fille , votre niéce . Vous êtes un ingrat , un traitre : Icare est tombé dans le vide en voulant s’approcher du soleil. Faites bonne figure et arreter vos polémiques mensongéres. Vous avez fait du mal a beaucoup de personnes. Vous avez profiter du systéme, maintenant la roue tourne , alors dégagez sans faire de bruit et faites profil bas car vous ne méritez même pas de vous plaindre ..

  2. trop fort !! retour vers le futur !
    au depart syndicaliste, responsable de la section CFDT a la bourse du travail et membre de la section du parti socialiste  » louise michel  » qu’il quitterra lors de municipale pour rejoindre la club de Max !
    il a du oublier Matthieu 26:52 « qui vit pas l’épée mourra par l’épée » ça fait loin le catéchisme ..?
    un habitué du retournement de veste ..

  3. Bravo Suzanne,
    Tout est dit, il est temps que tout ces tires aux flans degage et laisse la place aux personnes qui sont la pour réellement faire du boulot, sans escroquerie ni abus de pouvoir..
    Allez salut Mr Peyroche, la roue à tourné, il est temps d aller pointé…!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité