Santé.Société

PALMARÈS L’EXPRESS : LE CENTRE HOSPITALIER D’ALÈS CLASSÉ 7EME EN 2010 !

870-lexpress-algerie.jpg

Bonne nouvelle pour le centre hospitalier Alès-Cévennes : dans le palmarès publié par le magazine L'Express, l'établissement hospitalier passe de la 154e place en 2009 à la 7e place en 2010 !

Cerise sur le gâteau, cette 7e place est obtenue avec un score de 99 sur 100.

Le palmarès publié par le magazine L'Express s'appuie sur les évaluations du ministère de la Santé selon quatre principaux indicateurs : l'indice Icalin (destiné à mesurer l'activité de lutte contre les infections nosocomiales), la consommation de solutés hydro alcooliques et d'antibiotiques et la surveillance des infections du site opératoire.

Au sein de l'établissement de soins alésien, c'est le Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) qui coordonne l'ensemble des actions.

« Un travail important a été fait sur la sensibilisation du public et du personnel hospitalier à la désinfection systématique et fréquente de leurs mains, argumente Annie Courrège, médecin hygiéniste. 80% des infections nosocomiales sont en effet manu-portées ».

100 distributeurs de solution hydroalcoolique ont été dispatchés dans l'établissement depuis 2008 !

La consommation d'antibiotiques est également surveillée de près : « Plus celle-ci est importante, plus l'hôpital risque d'être confronté à des germes résistants qui peuvent être à l'origine de maladies nosocomiales » précise Valérie Jacob-Corazza, pharmacienne de l'hôpital et présidente du CLIN.

D'ailleurs, en 2009, un médecin infectiologue est venu grossir les rangs des praticiens pour, entre autres, écrire des protocoles d'antibiothérapie très stricts.

Avec un score de 99 sur 100, quel est ce point qui échappe à l'hôpital d'Alès ? « Nous avons été “épinglés” à cause d'une informatisation seulement partielle du circuit des médicaments » explique Valérie Jacob-Corazza. C'est aujourd'hui l'une des priorités de l'établissement et 100 % des lits seront informatisés à la fin de l'année, dans le nouvel hôpital.

Un transfert qui s'annonce, avec ce classement, sous les meilleurs auspices !

« C'est valorisant pour le personnel et sécurisant pour les patients » confirme Annie Courrège qui se dit « optimiste » quant à la pérennisation des bonnes pratiques. Locaux neufs et spacieux et matériel dernier cri favoriseront encore les efforts.

On pense par exemple aux poignées de portes qui s'ouvrent avec le coude ou à l'éclairage automatique qui ne nécessite pas de toucher l'interrupteur…

Source : Mairie d'Alès

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité