Vauvert-Petite Camargue

HOMMAGE A SERGE GAINSBOURG CE VENDREDI 08 AVRIL 2011 A VERGÈZE, AVEC LE SPECTACLE MUSICAL « GAINSBOURG, MOI NON PLUS »

150px-Serge_Gainsbourg_Street_Art_in_Marseille.jpg

 

 

Hommage à Gainsbourg ce vendredi 8 avril 2011 à Vergèze avec le spectacle musical "Gainsbourg, Moi non plus" !

 

Le rendez-vous est fixé ce vendredi 8 avril 2011 à 20h30 au Théâtre Municipal ...

 

Gevrey Chambertin plonge dans l’univers de l’homme à la tête de chou. Un hommage ? Non, un spectacle.

 

« Nous avions le désir de mêler musique, texte, et poésie visuelle ; de créer un spectacle complet. De passer du chant à la parole, de la musique au silence. De mêler concert et théâtre, hommage et incarnation. Gainsbourg fut une évidence ; tant par sa vie, son engagement que ses chansons - «art mineur» disait-il, voici une fabuleuse source de tendresse, de provocation et d’humour à fleur de peau.»

 

«Gevrey Chambertin» c’est un chanteur-comédien et 3 musiciens professionnels, un violoniste, un guitariste, un contrebassiste réunis pour le plaisir du mot, du rire, et du swing. Notre envie était d’explorer les débuts de Gainsbourg, sa période jazz, un répertoire varié entre tubes et mélodies plus méconnues. Nous avons travaillé sur les arrangements et revisité les thèmes, tout en laissant une large place à l’improvisation. Notre ambition était de nous approprier ces chansons et d’y glisser notre point de vue, notre regard décalé et respectueux.

 

De cette base musicale, s’ajoute des textes dits, entre slam et dialogues, des clins d’oeil aux multiples facettes de Gainsbourg.

 

«Gevrey-Chambertin a fouillé dans les caves (mille chansons-bouteilles qui se bonifient, c’est pas rien !) et a pioché quelques trésors. Des millésimes, certes, comme la chanson de Prévert, ou Laetitia, et surtout des bouteilles qui ne se haussent pas du col, mais qui gardent le tanin (le mordant, la fougue !) de l’auteur : Gainsbourg dans toute sa jouissance des mots, dans le bonheur de la formule, dans la hargne du regard. Gainsbourg, quoi !

 

Et les quatre zozos de Gevrey-Chambertin s’en sont donné à coeur joie : arrangements précis et précieux, violon Oamboyant et taquin de Pierre-Marie Braye-Weppe, guitare geyser et suave de Gaetan Pantanella, contrebasse impériale et giboyeuse de Dany Rizo, et ce vieux roublard de Zoon, baignant dans le Serge comme un poisson rouge dans le Bourgogne, balançant la bonne parole, à genoux, assis, ou sur ses ergots, charmeur comme un serpent, régnant sur ce quatuor de fêlés, tous amoureux de l’homme à la tête de chou. C’est drôle, c’est tendre, c’est carré, c’est malin, ça bastonne, ça braconne... Gainsbourg, je vous dis ! »Vincent Roca

 

Après le spectacle, rencontre avec les musiciens à la Capitelle (Bœuf si amateurs !).

 

Tarifs: 13 € (tarif réduit : 9 €).

 

Réservations auprès de Vergèze Culture au 04 66 35 80 08  ou au 04 66 35 80 39.

 

Source : Mairie de Vergèze

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité