SantéSociété

CHU DE NÎMES / 2011-2016 : VOICI L’INTÉGRALITÉ DES PROJETS POUR LES 5 PROCHAINES ANNÉES

 

 

Le CHU de Nîmes a adopté son projet médical pour les 5 prochaines années.

 

Document stratégique, le projet médical a été élaboré avec l’ensemble de la communauté médicale, il se fonde sur des valeurs d’humanité et d’attention à chacun.

 

Créé en suscitant l’inventivité de tous associée à la viabilité économique, ce programme est évolutif et ouvert aux nouvelles idées.

Promouvoir un modèle spécifique de recherche et d’enseignement fait partie des priorités.

Le CHU a créé un modèle hospitalo-universitaire nîmois lié à son histoire et à son environnement qui va encore se développer. Sa spécificité repose sur l’engagement fort des Praticiens Hospitaliers nîmois dans l’enseignement, la formation et le compagnonnage des étudiants et des juniors.

 

Deux projets confortent le site nîmois de la faculté de médecine Montpellier/Nîmes : l’enseignement par simulation (supports d’apprentissage virtuels, mannequins informatisés…) et l’école de chirurgie dont la chirurgie robotique et le télé-enseignement.
www.objectifgard.com vous propose de découvrir l'intégralité des projets à venir pour la période 2011-2016 :

 

 


2011

→ Développement de la chirurgie ambulatoire : extension du service de 15 à 20 places (août)

→ Ouverture de l’extension des urgences (septembre) : mise en œuvre du principe de la marche en avant

→ Structuration d’un partenariat d’aval avec les Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD, novembre)

→ Expérimentation de la pharmacie clinique dans deux services (novembre), puis généralisation progressive

→ Création d’un service de 10 lits dédié à la neurochirurgie (décembre)

→ Ouverture de l’Hospitalisation A Domicile (HAD) d’Alès, rattachée au CHU de Nîmes (décembre)

→ Achèvement de la 1ère phase de restructuration des blocs opératoires (décembre) : + 11 % de temps de vacations offertes par l’ouverture prolongée des salles et instance de pilotage renforcée

 

→ Acquisition d’une IRM plus performante (1,5 T) pour l’imagerie des urgences (décembre)

→ Déploiement du dossier patient informatisé

→ Expérimentation d’un dispositif de Transports Infirmiers Inter-Hospitaliers (TIIH) dans le cadre de la Communauté Hospitalière de Territoire

 

 

 


2012

→ Ouverture du nouvel hôpital du Grau du Roi (janvier)

→ Création de 46 lits de Soins de Suite et de Réadaptation en addictologie (janvier)

→ Création d’une unité de soins palliatifs de 12 lits (janvier)

→ Extension du secteur de médecine interventionnelle (5ème salle) et création d’un secteur d’hospitalisation de jour dédié (3 lits)

→ Mise en place d’une activité de chirurgie carcinologique pulmonaire (chirurgie thoracique) conforme à l’autorisation détenue et d’une activité associée de vidéo-endoscopie bronchique

 

→ Création d’un service d’oncologie médicale

→ Structuration d’une activité d’oncogériatrie (en lien avec le projet régional d’Unité pilote de Coordination en Oncogériatrie, UCOG)

→ Mise en place d’une activité d’auto-greffe en hématologie (thérapie cellulaire)

→ Mutualisation de la pose et du retrait des chambres implantables (cancérologie)

→ Création d’une activité de chirurgie réfractive (correction de la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme)

→ Ouverture du nouveau psychiatrie (septembre)

→ Création d’une unité de géronto-psychiatrie

→ Structuration en psychiatrie d’un centre expert en pathologies bipolaires et d’un centre de référence de thérapie cognitivo-comportementale

→ Création d’une unité transversale d’éducation thérapeutique

→ Structuration institutionnelle (GCS, directions communes…) d’une filière gérontologique de proximité et de cellules mutualisées d’expertise (douleur, infections nosocomiales…) ou d’intervention (infirmier de nuit dans les Établissements d’Hospitalisation pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

→ Structuration des filières de soins dans le cadre de la Communauté Hospitalière de Territoire (urgences cardiologiques et AVC, polytraumatologie, gérontologie, cancérologie…)

→ Mise en œuvre de la cellule de régulation régionale des Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et déploiement de Trajectoire (logiciel de régulation)

→ Création d’une unité kangourou en obstétrique (peau à peau) et extension de la réanimation néonatale (passage de 6 à 10 lits)

→ Restructuration du laboratoire de Procréation Médicalement Assistée

→ Création et pilotage d’un réseau régional centré sur la statique pelvienne (PERINICE)

→ Structuration d’un centre de dépistage et de prise en charge des cardiopathies de l’enfant

 

 

 


2013

→ Regroupement du plateau de biologie moléculaire

→ Mise en place de la prescription connectée en biologie

→ Mise en place de la radiothérapie asservie à la respiration

→ Création d’une Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des Malades d’Alzheimer (MAIA) en association avec Vivadom

→ Extension des lits de Soins de Suite et de Réadaptation cardio-vasculaires (passage de 25 à 40 lits et places) dans le cadre des objectifs quantifiés de l’offre de soins (OQOS)

→ Création d’une sixième salle de médecine interventionnelle (scanner interventionnel dédié)

→ Extension de l’Hospitalisation A Domicile (HAD) à la néonatalogie

→ Création d’une école de la chirurgie robotique

→ Circuit du médicament : automatisation des doses par patient (pharmacie)

 

 

 


2014

→ Ouverture de l’institut de cancérologie public/privé du Gard : centralisation de toutes les chimiothérapies et  regroupement de toutes les activités non chirurgicales de cancérologie (activités publiques et privées de radiothérapie, médecine nucléaire, imagerie conventionnelle et en coupe, oncologie médicale et hématologie)

→ Création d’un centre d’investigation clinique en cancérologie

→ Acquisition d’un second Tomographe par Emission de Positions : TEP (médecine nucléaire) et développement de techniques innovantes (nouveaux traceurs)

→ Création d’un centre intégré de chirurgie ambulatoire et d’activité chirurgicale externe lourde

→ Regroupement des 16 lits de surveillance continue (et extension à 20 lits)

→ Mise en place d’une Zone d’Hospitalisation de très courte durée aux Urgences

→ Création d’une unité de surveillance continue gériatrique de 8 lits

→ Regroupement des lits de Soins de Suite et de Réadaptation gériatriques et création de 18 lits supplémentaires (passage de 42 à 60 lits)

 

→ Doublement des capacités de Soins de Suite et de Réadaptation polyvalents (passage de 20 à 40 lits)

→ Création d’un secteur d’hospitalisation de semaine en cardiologie

 

 


2015

→ Ouverture d’un Centre Méditerranéen de la Vision en partenariat avec l’ARAMAV

→ Doublement de l’Unité de Soins Intensifs Neuro-Vasculaires (passage de 5 à 10 lits)

→ Création de 8 lits de surveillance continue en cardiologie et extension des capacités de soins intensifs de cardiologie

→ Création d’une unité de prise en charge de la syncope

 

 


2016

→ Création d’un centre régional de photo-thérapie du psoriasis

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité