PolitiquePolitique.

GARD, PARRAINAGES ANONYMES, J. SANCHEZ (FN) : « NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS ABATTRE »

Photo © objectifgard.com / MA

Le Conseil Constitutionnel a tranché ce mardi après-midi, après un premier examen de la question devant le Conseil d'Etat au début du mois de février : Les noms des élus parrainant les candidats à l'élection présidentielle en France continueront à être rendus publics.

Il semblerait que le Front national, qui espérait que la question soulevée soit finalement frappée d’inconstitutionnalité n’ait pu obtenir gain de cause. Le mouvement dirigé par Marine Le Pen semble pourtant confiant quant à ses capacités à recueillir les nécessaires 500 signatures pour la présidentielle.

Julien Sanchez (Conseiller régional et Secrétaire départemental adjoint du FN) a réagi à cette dernière décision par voie de communiqué, ce jour :

« Cette décision du Conseil Constitutionnel me déçoit mais ne me surprend hélas pas.

Lorsque j'avais interpellé courtoisement Jean-Louis Debré (Président du Conseil Constitutionnel) le 28 janvier au Festival de la Biographie à Nîmes, celui-ci avait botté en touche et n'avait pas semblé décidé à changer quoi que ce soit à ce système des parrainages qui ne le gênait pas plus que ça.

Aujourd'hui, entre l'absence de proportionnelle qui prive plus de la moitié des Français de représentation à l'Assemblée Nationale et ce système de suffrage censitaire, nous n'avons pas de leçon à donner au Sénégal et à d'autres pays mis en cause par la communauté internationale et par Nicolas Sarkozy. C'est un vrai scandale démocratique !

Nous ne nous laisserons pas abattre. Nous comptons désormais sur les Maires qui aiment la démocratie, qui veulent du pluralisme en France. […] Si une candidate créditée de 20% des voix ne pouvait être présente, nous ne serions pas loin de la Corée du Nord ! »

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité