EconomieEconomie.

NÎMES MÉTROPOLE : L’ACTIVITÉ DES ENTREPRISES S’ACCÉLÈRE AVEC LA FIBRE OPTIQUE

Alors que Nîmes Métropole a lancé il y a quelques années déjà son plan de développement du numérique pour couvrir la quasi-totalité de son territoire en haut débit, ce jeudi 8 mars, la communauté d’agglomération nîmoise a fait son premier bilan concernant le déploiement du Très Haut Débit (THD), initié depuis 2003 (pour, à terme, 200 km de fibres). Il s’agit d’un partenariat public-privé qui réunit Nîmes Métropole, COVAGE (pour le déploiement de la fibre optique) et les 17 opérateurs (privés) référencés sur le réseau GEKO (réseau numérique de Nîmes Métropole) et qui permet à Nîmes Métropole d’être le premier territoire THD de France pour les entreprises, huit mois après l’ouverture de la première ZAE (Zone d’Activité Economique) THD. A noter que l’on compte aujourd’hui une trentaine d’entreprises clientes, et un potentiel de 15 ZAE THD, qui représentent 1.200 entreprises, soit 70 % des emplois en ZAE. La labellisation étant encore en cours, la dixième zone prochainement labellisée sera celle de Saint-Cézaire.

Jeudi matin, lors de la présentation des avancées du déploiement du très haut débit, Jean-Paul Fournier s’est félicité de celles-ci, en contrepoint des divers témoignages positifs des entreprises présentes au rendez-vous : la société Fic, Cézanne, Bastide Médical et Nîmes Expertises.

L’objectif affiché du plan ZAE THDpar la communauté d’agglo :

- Améliorer l’attractivité économique du territoire (3ème critères de choix)

- Améliorer la compétitivité des entreprises

- Améliorer l’offre et la qualité des services télécoms grâce à l’excellence de la fibre optique ainsi que la baisse des coûts.

Mais une ZAE en TDH, comment ça marche ?

Ce type de zone est constituée : d’un lien de collecte fibre depuis le POP de l’opérateur, d’un Nœud de Raccordement Optique, d’un pré fibrage jusqu’à la parcelle de toute la ZAE, de raccordements entreprise ou bâtiment sur commande.

Et, on annonce les raccordements sous 6 semaines maximum.

15 ZAE THD en cours de labellisation

Pour quels avantages ?

Les prétentions de Nîmes Métropole et ses prestataires reposent sur sept points :

- un accès Très Haut Débit (THD) symétrique garanti et constant (émission = réception),

- un taux de disponibilité accru (99,997%),

- des temps de transit réduits,

- une solution pérenne et évolutive et un service de qualité,

- un débit adapté aux besoins de l’entreprise : de 2 Mbps à 1 Gbps,

- une Garantie de Temps de Rétablissement (GTR) de 4 heures, 24h/24, 7jrs/7,

- l’utilisation multiservices : internet, téléphonie, visioconférence, hébergement, data, VPN, Plan de Reprise d’Activités (PRA), vidéosurveillance, etc.

Au cours de cette matinée consacrée à la fibre optique, tout à tour, pour les représentants des quatre entreprises conviés à témoigner de leur satisfaction (Eric Vareilles, responsable informatique chez Fic, Franck Alvarez, DG Adjoint chez Cézanne, Bruno Monté, directeur financier chez Bastide médical et Nicolas Ponce de Léon pour Nîmes Expertises), tantôt le passage à la fibre optique a permis de multiplier par deux le débit de leur établissement, tantôt c’est la fiabilité qui est mise en avant pour certains qui peuvent perdre plusieurs milliers d’euros à cause d’une coupure de connexion, ou pour d’autres, c’est la baisse des prix du THD du fait de la mise en concurrence de plusieurs opérateurs.

Bref, tout semble se dérouler pour le mieux dans le meilleur des monde, sauf que d’après nos informations, tout n’est pas si rose dans le monde du numérique… Puisque le délai de déploiement peut être plus long que prévu et atteindre huit semaines quand on en annonce six. Par ailleurs, les opérateurs téléphoniques en charge de la commercialisation peuvent, pour certaines entreprises manquer de réactivité.

Les projets à venir annoncés :

- à court terme, traiter l’urgence des Zones Blanches ADSL Un réseau mixte WiFi fibres (plus de 98% de couverture Nîmes Métropole),

- à moyen terme (d’ici 2013), déployer un réseau de collecte performant et ouvert ainsi qu’un premier niveau de desserte Entreprises - Services Publics - Centraux France Télécom,

- à long terme, inciter le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné grand public (FTTH) annoncé par France Télécom d’ici 2020 (2015 à Nîmes) sur les 27 communes de l’Agglo.

Infos Plus :

- Rappelons que Nîmes Métropole regroupe 27 communes et 240.000 habitants.

- La fibre optique a réclamé la mobilisation de 3,5 millions d’euros d’investissement et 7 millions d’euros supplémentaires entre 2010 et 2013. C’est aussi près de 500.000 euros de chiffre d’affaires pour 2011.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES MÉTROPOLE : L’ACTIVITÉ DES ENTREPRISES S’ACCÉLÈRE AVEC LA FIBRE OPTIQUE”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité