Faits DiversFaits divers.

ST-GILLES : PLUSIEURS BLESSÉS SUITE À DES ÉCHAUFFOURÉES LORS D’UNE FERRADE

Une ferrade s’est tenue à la ménade Aubanel samedi 21 avril, située à la sortie de Saint-Gilles, en direction de Fourques. Une association locale, « Jeunesse Saint-Gilloise » en était à l’origine, et l’encadrait dans une ambiance apparemment festive, lorsque les gendarmes sont contraints d’intervenir aux alentours de 16h30 alors qu’on leur indique qu’une bagarre générale est en cours. Finalement, quand les 11 militaires arrivent sur place, « les 5 à 6 jeunes » mis en cause par des témoins se sont déjà enfuis, mais plusieurs blessés sont à déplorés. Quelques blessés légers, mais deux plus lourdement atteints : l’un est évacué à l’hôpital pour un poignet cassé, l’autre est également évacué suite à un coup reçu par une matraque télescopique. Plusieurs points de suture au cuir chevelu lui seront nécessaires, comme nous l’indique les gendarmes.

Une enquête est en cours, menée par les militaires de la brigade de gendarmerie de Saint-Gilles. Plusieurs témoins et victimes ont été auditionnés ce dimanche matin, parmi la centaine de personnes présentes à la fête qui a tourné au vinaigre samedi après-midi.

A l’origine de l’affaire, 5 à 6 jeunes qui voulaient entrer sans payer à cette manifestation festive organisée au Mas Aubanel autour d’une tradition taurine, n’auraient pas apprécié d’être « refoulés ». Mais, c’est par la suite qu’un second élément déclencheur d’une bagarre entre ces dits « intrus » et les participants à la fête apparaît : le vol présumé d’un scooteur de la part de ces mêmes individus. C’est alors que ces derniers auraient voulu en venir aux mains, au vu de la résistance des fêtards de la manade. Matraques télescopique, maillet et arme de poing sont alors sorties. Heureusement, d’après les forces de l’ordre, l’arme à feu n’est pas utilisée directement en direction de qui que ce soit.

Les présumés auteurs du déclenchement de ces échauffourées et des blessures commises, seraient connus des forces de l’ordre et pourraient être interpellés d’ici quelques jours. Affaire à suivre…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité