EconomieEconomie.

ALÈS/Richard Ducros : Les ex-salariés attendent désormais l’automne prochain…

L’audience qui a eu lieu devant le Conseil des Prud’hommes d’Alès il y a quatre jours (vendredi 25 mai 2012), qui était pleine comme un œuf, n’a pas dévoilé de véritables surprises : d’un côté les 160 salariés qui contestent leur licenciement (rejoints par celui de leurs représentants). Ces derniers s’appuyant notamment sur la stratégie d’anéantissement d’un concurrent (Richard Ducros) du groupe Fayat, 4e acteur français du BTP, avec un chiffre d’affaire avoisinant les 3 milliards d’euros. De l’autre, le groupe industriel, basé dans le Bordelais, rejette toute responsabilité dans le désastre industriel et social qui a conduit à cette liquidation.

On apprenait pourtant lors de l’audience que des zones d’ombre demeuraient dans le dossier d’après le liquidateur même qui soutenait, rapport d’expert à l’appui, qu’il n’y avait « aucune visibilité sur les comptes 2010 ».

L’avocat qui défend les intérêts des salariés a réclamé au tribunal de verser les 12 millions d’euros obtenus après une décision rendu en référé par le tribunal d’Alès et confirmé en appel en décembre 2011. Le versement de la somme dévolu au PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) reste pour le moment tributaire d’une autre procédure engagée en cassation. Par ailleurs, le liquidateur a demandé devant le conseil des Prud’hommes que les avances payées aux ex-salariés par l’organisme de fonds de garantie des salaires (AGS) soient remboursées par le groupe Fayat, soit 9 millions d’euros.

La décision du tribunal doit tomber le 21 septembre prochain.

Richard Valmalle, l’ex-délégué CGT de l’entreprise Richard Ducros, qui fait désormais 100 km par jour pour se rendre à Nîmes aurait "bien besoin d'un petit pécule". Il pense surtout à tous ceux qui ont créé une entreprise (taxi etc.), ou ceux qui sont proches de la retraite, âgés de 57 ans : "la situation la plus critique", d'après lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité