A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES : JapaNîmes a déjà battu son record d’affluence…

JapaNîmes a posé ses valises durant tout le week-end au parc des expositions de Nîmes, pour sa quatrième édition. Mais de quel évènement parlons-nous ? Un lieu dédié à la culture Japonaise dans ce qu’elle a de plus authentique pour la jeune génération : Karaoke, Arts Martiaux, jeu vidéo, défilé de mode façon culture Manga, comme c’était le cas cet après-midi avec les créations d’une jeune Montpelliéraine, créatrice de Princess Lolita Créations, définissant son travail par le qualificatif de « Mode Alternative et japonaise ». L’une des robes présentée sur le podium ce samedi, parée de perles, a réclamé 6 mois de travail à la jeune femme.

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

 

Vous avez aussi un espace « nostalgie », avec l’association Sud Retro Electro, qui s’est installée cette année en plein cœur du salon JapaNîmes. Son président, Sébastien, heureux de se retrouver en plein passage, avec toutes ses consoles rétros, nous précise, que les autres années, il était « plus à l’écart ». Pourtant, sur son stand, vous pourrez vous essayer à un retour dans le passé au cours d’une petite partie de « Pong », le célèbre jeu né dans les années 1970, reproduisant de manière sommaire une sorte de jeu de palet sur fonds noir. Comme nous l’explique Sébastien, c’est aussi le moyen de faire un bref flashback dans l’histoire des jeux vidéo, avec la NES (Nintendo) des années 80’, la GameBoy et la Game Gear pour les premières consoles « portables », et la première playstation des années 90’, en passant par la super NES et le fameux Hit des jeux de combats interplanétaires « Street Fighter ».

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Et dans les travées du Salon ou plutôt Festival JapaNîmes, vous croisez des héros de mangas et autres personnage de Fantasy ou Médiéval-Fantastique, façon « cosplay » : Sauron, Scream, Hiruma ou C.C. (ou « Shi Tsu »)… Des Anonymous aussi ont voulu marquer de leur empreinte le festival.

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Sur la partie réservée aux démonstrations d’Arts Martiaux, au programme, Yoga, Aïkido, Francombat ou Taekwendo, avec du « lourd » ce samedi, et l’école Nîmoise des Tigers, qui compte des champions dont un sélectionné pour les prochain J.O.

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Plus décalé, un espace dédié au jeu de sumo est disponible. Un tournoi auquel vous pourrez vous inscrire dès dimanche matin se déroulera l’après-midi. Aucun danger, vous serez affublés d’une combinaison gonflable, qui ne sera pas des plus « pratiques » pour se mouvoir, mais certainement gage de bonne humeur.

Si vous préférez les espaces plus zen, et plus propice à faire travailler vos méninges, entre deux parties de Soulcalibur, Bomberman ou Super Street Fighter, des « espace culturels » dédiés aux célèbres jeux de Go, de Shogi ou de Mahjong font le bonheur de petits et grands d’après ceux que nous avons rencontrés.

Quoi qu’il en soit, les organisateurs ne pouvaient que constater l’engouement pour le Festival JapaNîmes 2012. On comptait en effet dès 16h30 ce samedi, le nombre de fréquentation atteint l’année dernière à la clôture de l’évènement, sur deux jours, soit 18.000 entrées.

Et ce n’est pas fini d’après l’organisation (composée de Krim, Vincent, Salim et Geordy), puisque la nouveauté principale cette année, est la venue de deux groupes de musique Japonais, qui se produiront ce samedi soir en nocturne : GacharicSpin (célèbre groupe rock, composé de quatre Japonaises) et Screw (groupe de rock Japonnais, formé au début de l'année 2006 et composé de cinq membres).

Bref, un bon moment pour « s’éclater » façon Nippon… il vous reste le nocturne, avec les concerts, dès 21h00 ce samedi, et toute la journée de dimanche. Retour au programme, ici.

Infos Plus:

Voir la vidéo de présentation de l'évènement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité