A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES / École Jean Macé : Une alarme qui fait taire les enfants !

Cyril Cez (Interclasse périscolaire) et des élèves de CM 1 de l'école Jean Macé (Nîmes - Photo © objectifgard.com / MA
Cyril Cez (Interclasse périscolaire) et des élèves de CM 1 de l'école Jean Macé (Nîmes - Photo © objectifgard.com / MA

Les élèves de l’école Jean Macé, à Nîmes, ont vu leur établissement faire l’objet d’une véritable innovation pour le bien-être de vos petits chérubins et des oreilles de tous ceux qui partagent un repas dans la cantine de l’école. Trois semaines à peine après l’installation du détecteur sonore conçu par les élèves du lycée professionnel Jules Raimu (à Nîmes), Cyril Cez, Interclasse périscolaire de l’école Jean Macé (responsable de l’animation) constate les effets de cet outil qui indique le nombre de décibels produits durant la prise de repas des enfants. Pour M. Cez : « C’est ludique, car l’appareil accroché au mur à la forme d’un camion de pompiers, arboré de lumières. Par ailleurs, il sensibilise les enfants au bruit ambiant. Et enfin, il y a un aspect pédagogique, puisqu’ au-delà de 85 db (décibels), une alarme se déclenche, ainsi que les voyants lumineux », ce qui permet d’ajuster de soi-même le bruit que l’on provoque.

Détecteur sonore de la cantine de l'Ecole J-Macé (Nîmes) - Photo © objectifgard.com / MA

Un outil qui peut sembler un peu barbare à première vue puisqu’il s’agit en fait de combattre le feu par le feu. Il semble néanmoins avoir déjà convaincu le responsable de l’animation : « les enfants se sont déjà rendus compte que l’on atteignait rapidement les 75 db lorsque l’on a testé avec une cinquantaine de personnes, adultes et élèves, dont une partie qui gravitait autour des tables. Et, alors que les deux premier jours, les enfants « testaient » la machine, et la faisait sonner exprès, aujourd’hui, j’interviens moins souvent pour qu’ils baissent d’un ton », témoigne Cyril Cez, qui était contraint de le faire fréquemment durant ce moment de pause collectif, jusqu'à l'installation de l'appareil.

Présent lors de l’inauguration du détecteur sonore, dans le cadre du soutien de la municipalité de Nîmes pour cette opération, Jacky Raymond, Adjoint au maire de Nîmes, délégué à l’enseignement scolaire, nous a rappelé que la création de ce détecteur était « le résultat d’une demande conjointe entre Jean Macé et le lycée professionnel Jules Raimu ». Ainsi, le contenu de l’appareil a été réalisé par la section « maintenance des équipements industriels, et le boitier, par la section carrosserie du lycée ».

Boîtier du détecteur sonore avec indicateur de niveau de décibels, plus haut, le micro (récepteur) - Photo © objectifgard.com / MA

On apprendra que la municipalité a soutenu ce projet spécifique dans le cadre d’un travail  plus général : confection des repas par la cuisine centrale, accompagnement des élèves et cette question de l’environnement phonique.

Dans les cartons, d’autres idées sont en train de germer, puisque l’élu municipal nous a révélé qu’un « boîtier mobile » pourrait voir le jour, toujours avec la participation des élèves de Jules Raimu pour la confection. Un bon moyen semble-t-il de sensibiliser des élèves d’un établissement à la problématique du bruit dans un environnement propice au repos, de manière ponctuelle, « durant trois semaines à un mois » ou pour vérifier le résultat de travaux acoustiques dans un espace donné, comme pour l’école Jean Macé où les plafonds viennent de subir une réfection pour un meilleur confort sonore.

Quoi qu’il en soit, les élèves de Jean Macé ont déjà adopté le camion de pompiers et le boitier indiquant le niveau de décibel, à tel point, qu’il ne sonne déjà quasiment plus… Enfin presque. On dit même, sur le ton de l'humour, que certains élus pensent à le réclamer pour la tenue de leurs réunions d’assemblée.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bonjour on est 2 élèves de Cm2a de l’école Jean Macé , sur la photo ce sont nos camarades , cette photo date de notre année de Cm1 ^^ Et cette alarme ne nous fait pas taire du tout mais encore plus parler !

  2. Bonjour je suis Eireen je suis une élevé de jean macé Agnès et moi même noud disont que cette alarme pour faire taire les enfant ses pas vrai au contraire on parle beaucoup plus juste pour la faire sonner je pense que ses pire maintenant que quand il y avait pas cette grose machine au contraire les Cm2 eu veul que cette alarme sonne ducoup ils font exprès de faire la faire sonner en plus je pense que on pers de l’argent pour rien parce que elle sert a rien cette machine voila
    Eireen élevé de Jean Macé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité