Faits Divers

Un avion de chasse disparaît de l’aéroport de NÎMES-GARONS…

Image d'illustration/D.R.
Image d'illustration/D.R.

Comme nos confrères du journal Aujourd’hui en France le relatent dans leur édition de ce jeudi 28 juin, un avion de chasse a disparu, le 17 juin, de l’aéroport de Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes , où il était basé. L’appareil, d’une valeur estimée entre 250.000 à 300.000 euros, permettait à l’association propriétaire (du nom de « L 39 ») de réaliser des baptêmes de l’air.

L’un des propriétaires et pilote privé, Jean-Philippe Scaccia aurait dénoncé un « détournement de l’appareil ». Mais d’après le journal, une querelle entre les associés et co-proprétaires, dont le rugbyman Christophe Dominici pourrait expliquer ce que M. Scaccia désigne comme un vol. Un pilote démonstrateur et Ch. Dominici seraient venu chercher l’Albatros L 39 le 17 juin, qui aurait même été vendu depuis, et se trouverait désormais à l’aérodrome du Castelet (Var).

A noter que Jean-Philippe Scaccia aurait par ailleurs été mis en cause par la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC), puis mis en examen par un juge nîmois le 21 juin pour : « mise en danger de la vie d’autrui, abus de confiance et travail dissimulé ». Les détracteurs de M. Scaccia reprocheraient un mauvais entretien de l’appareil par l’association L 39, quand celle-ci qualifierait ces accusations de « farfelues et sans fondements ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité