A la uneActualité générale.Actualités

GARD : Un nouveau calendrier scolaire qui cherche encore son équilibre…

Le ministre de l’Education, Vincent Peillon,  a décidé jeudi d'allonger d’une semaine les vacances de la Toussaint, dès la rentrée 2012/2013. Conséquence directe : le nombre de jours de classe ne change pas : les élèves partiront plus tard en vacances l'été prochain, le samedi 6 juillet 2013 après les cours, au lieu du jeudi 4 juillet et devront rattraper une autre journée de congés, en avril ou en mai, le choix étant laissé aux recteurs d’académie, dans la cadre de ce nouveau calendrier scolaire.

Des réactions se sont déjà faites entendre ici et là, notamment de la part de la PEEP (Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public), deuxième association de parents d’élèves, qui dénonce une sorte de « bricolage », les jours risquant dit-on du côté de l’association de na pas être récupérés.

Pour Liliane Huguet, vice-présidente de la FCPE du Gard et secrétaire générale adjointe nationale, il s’agit avant tout d’une « satisfaction » suite à une demande que les parents d’élèves avaient prononcé depuis longtemps, « 15 jours de vacances à la Toussaint ». Concernant les polémiques éventuelles et les difficultés et résistances, elles seraient davantage d’ordre « administratif », au niveau des rectorats et des directions d’établissements, que des enseignants. Par ailleurs, à propos de la récupération des jours de vacances supplémentaires, «  dès que l’on change les habitudes (les activités extra-scolaires du mercredi après-midi etc.), cela peut poser quelques petits problèmes d’organisation », déclare-t-elle, tout en demeurant rassurée sur l’issue des négociations en cours, notamment pour l’académie de Montpellier, qui réunit ce vendredi 29 juin 2012, un Conseil Académique de l'Éducation Nationale (C.A.E.N.).

Ce qui semble acté aujourd’hui pour « récupérer » des jours d’enseignement, au sein des établissements du primaire dans le Gard : « un mercredi et un autre jour de récupération en fin d’année. Durant la semaine de la Pentecôte, alors qu’il n’y a pas d’école le lundi, peut-être que les élèves travailleront le mercredi de Pâques, celui de l’Ascension ou le vendredi ».

Pour le second degré, cela se complique, puisqu’il ne reste que le mercredi après-midi de libre.

Comme pour conclure sur ce « casse-tête » administratif, Mme Huguet lance : « on ne peut pas tout avoir ! Déjà on a obtenu les deux semaines de vacances de la Toussaint ». La représentante des parents d’élèves ajoute à propos des classes « vides » au mois de juin, alors même que ce nouveau calendrier repousse le départ en vacances d’été : « il est vrai que la reconquête du mois de juin n’en a que le nom. Au lycée JBD d’Alès, les conseils de classes [pour les 12 secondes] se sont déroulés entre le 6 et le 8 juin. D’après la direction, du fait d’une clôture des inscriptions en première programmée le 8 juin 2012 ».

Du côté des enseignants, Zahia Meklat, professeure au lycée d’Alès Jean-Baptiste Dumas et représentante SNES-FSU locale, parle d’une logique de « saupoudrage » au détriment d’une politique d’envergure à propos du rythme scolaire : « on n’a pas la visibilité très nette », reprochant un manque de concertation en amont. Mme Meklat laisse pour autant au nouveau Gouvernement « le temps de s’installer ».

L’enseignante du lycée alésien en profite pour souligner « une singularité locale » : le jeudi de l’Ascension, dans l’académie de Nîmes, tombant en même temps que la féria de Nîmes, d’après une circulaire émise chaque année par le rectorat, fait déjà l’objet de la récupération du pont du vendredi de la féria, « le dernier mercredi de la Toussaint ». Problème : avec le nouveau calendrier, il y aura « deux jours à récupérer en mai 2013 ». Décidément, cela semble bien compliqué de modifier le calendrier scolaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité