Actualité générale.Actualités

ALÈS Des logements sociaux pour « sauver » le projet de l’éco quartier gare

Max Roustan aime aller à la rencontre des habitants, au point d'avoir institué un rendez-mensuel dans les divers quartiers où il réponds "à chaud"  aux questions posées par les habitants en présence des responsables des différents services municipaux. "Propreté, vitesse, sécurité" constituent  le tiercé gagnant de ces soirées. Lundi soir dans l'amphithéâtre de l'école des Mines les sujets de l'éco-quartier et de l'avenir du cinéma "Les Arcades" ont également été soulevées.

Un exercice de style pour le premier magistrat d'Alès face aux habitants Phot DR/RM

 

Après les questions rituelles sur les nuisances des poubelles qui débordent, le trafic et la vitesse sont inévitablement les au sommaire de cette exercice de proximité. Cette fois l'un des habitants de l'avenue rebaptisée pour l'occasion 'l'autoroute Joliot Curie" a  poussé la question jusqu'à compter le nombre des véhicules/jour sur l'avenue. : 3180 voitures et 85 cars. Réponse immédiate du premier magistrat : les cars qui ne sont pas sur les lignes régulières devraient être détournés et  la Police Municipale, qui comptabilise déjà 32 PV sur l'avenue depuis le début de l'année "fait son travail". Les travaux d'aménagements prévus dans l'avenue tiendront compte des propositions des habitants.

Au détour d'une question d'une habitante, le maire revient sur le dossier de l'éco quartier. Le projet ambitieux de la construction d'un éco quartier autour de la gare sur l'emprise des terrains appartenant à la SNCF et à RFF (Réseau Férré de France) est en effet aujourd'hui en panne. "La raison est simple", explique le maire, "bien que partie prenante lors de l'étude et du concours d'architecte, La SNCF et RFF ont fixé au final (après les aménagements pris en charge par la municipalité) un prix au mètre carré qui dépasse de loin les estimations du départ". Mais il semble que dans le cadre du plan ministériel qui vise à construire 150.000 logements sociaux ("avec un budget prévu pour 100.000,  comme d'habitude", commente le maire au passage) la SNCF et RFF pourraient céder les terrain à un prix raisonnable voire même gratuitement.  "Si c'est le cas on le fera... sinon on attendra"  explique Max Roustan. En attendant, la passerelle qui enjambe les voie héritera d'un nouveau coup de peinture...

Sous la forme d'une boutade : "la concertation ayant supprimé un étage dans le projet du Cinéma Multiplex afin que les habitants puissent continuer à voir le sommet du Mont Lozère", l'avenir du Cinéma des Arcades semble assuré. Le nouveau projet comprenant huit salles à la place des 11 annoncées, les Arcades pousuivront leur activité sous le label Art et Essai.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité