Actualité générale.Actualités

INSOLITE La Bouscarasse. Tout est prêt, on n’attend plus que la chaleur !

Jean Luc, Philippe et Guy Viala sur le site de la Bouscarasse à l'heure de l'ouverture annuelle. Photo DR/RM

Au cœur du département du Gard, à 15 minutes du Pont du Gard et à 5 minutes d'Uzès, La Bouscarasse est un  un parc aquatique à vocation familiale entièrement créé au milieu d'un épais massif forestier.

Après trois mois de travail intensif pour faire sortir le parc des rigueurs de l'hiver ("il nous faut passer le karcher sur les terrasses pendant près de deux mois !"), Guy Viala et ses deux fils Jean-Luc et Philippe attendaient leur premier visiteur ce dimanche à l'heure du café . "Nous avions annoncé l'ouverture hier dit Guy Viala philosophe, vu le temps on l'a repoussée à aujourd'hui". Et bien que le soleil "tape dur" sur la terrasse à l'abri du vent où nous nous sommes installés pour discuter avec ses fils, la chaleur n'est pas encore au rendez-vous. Prévu pour être initialement un Parc à Thème, La Bouscarasse a été finalement créée après les chocs pétroliers et la sécheresse autour du concept de Parc Aquatique. Ouvert de fin mai à début septembre il fait travailler cinq permanents et 20 saisonniers. Petit à petit, La Bouscarasse s'est inscrite dans le paysage touristique en privilégiant volontairement (à l'aide de la politique tarifaire dissuasive envers les ados notamment) la tranquillité des familles et des jeunes enfants. "De toutes les façons, il y a un âge où on ne se mélange plus avec les petits" explique Guy Viala. "Il suffit que les parents en prennent conscience". Et tandis que je m'interroge dans le parc désert sur l'ambiance qui peut régner ici les jours d'affluence, quand près de 1500 personnes se réunissent autour des bassins, je vois un large sourire se dessiner sur le visage de mon interlocuteur. "Pensez-vous" me dit-il, "ces jours là c'est qu'il fait chaud, qu'il n'y pas de vent et il flotte dans l'air comme quelque chose de magique... comme si chacun savourait secrètement sa chance d'être dans un si bel endroit pour une si belle journée". Il n'y pas de doute, Guy Viala aime partager son plaisir. La concurrence de la plage ? "Beaucoup trop de route, et puis ici les parkings sont à l'ombre, à proximité immédiate et surveillés". Les rivières ? "Ce n'est pas le même public, ici il n'y a aucun danger pour les enfants. Et comme la plupart des campings ont des piscines, nous ne voyons également que peu de campeurs. Notre public privilégié c'est vraiment les familles" insiste Guy Viala qui m'interroge en douce sur l'âge des mes enfants. Incorrigible !

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité